National 1 : Quevilly-Rouen prend la tête du classement

National 1 : Quevilly-Rouen prend la tête du classement©Media365

Clément Pédron, Media365 : publié le mardi 15 décembre 2020 à 15h10

Après avoir remporté son dernier match en retard contre le SC Lyon, Quevilly-Rouen s'est installé en tête du championnat de National 1 avant la dernière journée de cette phase aller programmée ce vendredi. L'enjeu promet d'être fort pour la dernière sortie de l'année 2020.


Cette fois, le championnat est bien à jour ou, du moins, s'apprête à l'être. Vendredi, plusieurs équipes ont rattrapé leur calendrier, bousculé en début de saison par le Covid. Ce mardi, il reste un dernier match en retard à jouer, la lanterne rouge du FC Annecy contre l'US Concarneau. Dans tous les cas, la tête du championnat ne changera pas avant la fin de semaine puisque Quevilly-Rouen n'est pas tombé dans le piège du Sporting Club de Lyon. Les Rouennais étaient prévenus, Bastia s'y était cassé les dents mais c'était mal connaître Bruno Irles et ses Jaune et Rouge. Les Normands se sont défaits de l'ancienne lanterne rouge en sept minutes pour s'imposer (3-0) en première période. Peu après la demi-heure de jeu, Ottman Dadoune coupe de la tête au premier poteau un centre fort (1-0, 33') avant d'être superbement servi dans la profondeur par le buteur maison, Andrew Jung, pour le doublé (2-0, 38'). Le meilleur réalisateur de National 1 y allait de son but également à cinq minutes du terme pour offrir à QRM une deuxième période plus tranquille où le score ne bougera plus.
En conférence de presse d'après match, Emmanuel Da Costa, l'entraîneur lyonnais, ne cachait pas ses interrogations sur la prestation de son équipe : «  Il n'y a pas d'excuse, QRM nous a puni à la moindre erreur que l'on a faite. Je suis déçu car on a vu nos vieux démons revenir sur ce match. Je suis très contrarié par ce que j'ai vu...» En face, Bruno Irles était forcément plus heureux et de cette première place glanée. « On savait que ce ne serait pas facile, le SC Lyon restait sur de bonnes performances, mes joueurs étaient avertis, ils ont fait une bonne partie du travail en première période, j'ai apprécié la discipline et la rigueur, on peut être fiers ce soir ! » Tout roule pour les Normands qui comptabilisent une cinquième victoire consécutive. 


Cholet se reprend, l'US Avranches se réveille
Après une défaite à domicile contre le Red Star et la fessée reçue la semaine dernière contre le Sporting Club de Bastia (1-5), les Choletais avaient à coeur de se reprendre pour démontrer que ce n'était qu'une erreur de parcours. C'est chose faite désormais. Contre le FC Annecy, toujours englué à la dernière place du classement, les joueurs du Maine-et-Loire ont fait le travail avec ces trois buts d'avance à la pause (4-1) grâce à des réalisations de N'Chobi (4', 8') et Balde (12'). Malgré la réduction de l'écart par Rocchi à la (63'), ce fût trop peu pour les Annéciens de Rémi Dru, le nouvel entraîneur qui dirigeait son premier match avec l'équipe. Du côté du SO Cholet, le technicien Stéphane Rossi est bien évidemment satisfait de ce rebond. « La première des choses, c'était de gagner, rappelle t-il. Depuis qu'on est rentré de Bastia, j'avais dit aux joueurs qu'il n'y avait pas d'alternative. Il fallait gagner, ne serait-ce que par rapport à ce que l'on a montré à Bastia. Dans l'état d'esprit, j'avais trouvé des garçons qui s'étaient laissés aller face au Red Star et à Bastia. Ce soir (vendredi soir), le match a démarré de la meilleure des manières puisque l'on a marqué 3 buts en 11 minutes. » 

Malgré un succès contre l'actuel leader, le 13 octobre dernier (4-1), les Avranchinais ont vécu une longue période de doute, marquée par trois défaites successives (contre Bastia, Red Star, Le Mans) puis un nul contre Bourg-en-Bresse. Vendredi dernier, l'US Avranches a bel et bien retrouvé le sourire en battant l'US Boulogne sur le plus petit des scores grâce à Kevin Busin. Ce succès permet aux hommes de Frédéric Reculeau de reprendre un peu d'air avec la 7eme place. Dans le dernier match en retard disputé vendredi dernier, Le Mans a engrangé son 10eme match nul de la saison (en 15 journées) contre l'US Orléans qui ne décolle toujours pas. Ce mardi, le FC Annecy reçoit les Finistériens de l'US Concarneau à 19 heures.

Les résultats des matchs en retard de la National 1

Vendredi 11 décembre : SO Cholet - FC Annecy : 4-2 ; Sporting Club Lyon - Quevilly-Rouen : 0-3 ; US Boulogne - US Avranches : 0-1 ; Le Mans - US Orléans : 0-0

Vos réactions doivent respecter nos CGU.