Ligue des Champions (8eme retour) : Villarreal sort la Juventus avec la manière

Ligue des Champions (8eme retour) : Villarreal sort la Juventus avec la manière©Panoramic, Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 16 mars 2022 à 22h56

Ce mercredi soir, à l'Allianz Arena, la Juventus Turin a coulé contre Villarreal (0-3) en 8eme de finale retour de la Ligue des Champions et sort donc par la petite porte.



Après le PSG et Manchester United, un autre grand d'Europe est tombé dès les 8emes de finale de la Ligue des Champions. La Juventus a baissé pavillon ce mercredi contre Villarreal (0-3). Comme lors des deux précédentes éditions de la compétition, les Bianconeri sont tombés dès le début de la phase à élimination directe. Et lourdement qui plus est.

Une Vieille Dame inefficace

La Juventus a donc été incapable de prendre la mesure du "Sous-Marin Jaune." Pourtant, son entame de match avait été encourageante. Les Italiens s'étaient montrés entreprenants, se créant de multiples occasions devant les buts adverses. L'efficacité leur a cependant fait défaut. Alvaro Morata avait été le premier à vendanger devant Geronimo Rulli (11eme), puis ce fut au tour de Dusan Vlahovic (20eme et 22eme). Le Serbe a même touché la transversale sur son deuxième essai. Les Turinois n'ont pas exploité leurs temps forts et ils ont ensuite amèrement regretté ces tentatives non converties. Car, contrairement à eux, les visiteurs ont fait preuve d'un réalisme froid au niveau offensif. Après avoir fait le dos rond et résisté à leurs hôtes, les Espagnols ont su se rebiffer et punir la Vieille Dame pour ses carences défensives.

Et la Juventus s'écroula...

L'ouverture du score est survenue à un quart d'heure du terme quand Daniele Rugani a fauché Francis Coquelin dans la surface. Le pénalty était inévitable et le rentrant Gerard Moreno l'a transformé avec succès (78eme). Un but qui était censé piquer la Juve dans son orgueil. Mais c'est l'effet contraire qui s'est produit. La bande à Allegri a été sonnée par ce tournant et elle s'est complètement écroulée par la suite. Pau Torres portait le score à 2-0, en se retrouvant à la réception d'un corner (85eme). Un deuxième but, puis un troisième quand Arnaut Danjuma a transformé un second pénalty (90eme+2), à la suite d'une main de Mathijs de Ligt. Le calice jusqu'à la lie pour la Juventus. Décrochée en championnat, l'équipe turinoise est en passe de vivre une saison ratée. Une de plus. Et cette fois il n'y aura pas l'excuse d'un coach inexpérimenté à brandir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.