Villarreal : Pour Capoue, Emery est une "encyclopédie du football"

Villarreal : Pour Capoue, Emery est une "encyclopédie du football"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 12 avril 2022 à 19h10

Aux yeux du milieu de terrain de Villarreal, son coach, Unai Emery, est au sommet des entraîneurs qu'il a croisés dans sa carrière. Dans les colonnes de L'Equipe, Étienne Capoue a expliqué que le natif de Fontarrabie était "une encyclopédie du football".


A quelques heures du quart de finale de retour de la Ligue des Champions entre Villarreal et le Bayern Munich (ce mardi, 21 heures), Unai Emery a eu droit à une véritable ode, dans les colonnes de L'Equipe. Son milieu de terrain, Étienne Capoue, a expliqué tout le bien qu'il pensait de l'ancien entraîneur du PSG, présent sur le banc du sous-marin jaune depuis l'été 2020. Celui qui a su remporter une Ligue Europa la saison passée contre Manchester United - la quatrième de sa carrière - a été encensé par l'international français (7 sélections, 1 but).

"Si tous les joueurs étaient aussi investis que lui, il serait bien plus reconnu"

"C'est un entraîneur incroyable, une encyclopédie du football. Tactiquement, il a toujours un coup d'avance. Il prévoit tout ce qui va se passer en match. À l'entraînement, on travaille des tactiques et je me dis : 'Si ça, ça marche ce week-end, c'est fort.' Et c'est ce qui se passe ! Le coach est trop intelligent. C'est dommage qu'il n'ait pas réussi dans les grands clubs où il est passé. Si tous les joueurs étaient aussi investis que lui, il serait bien plus reconnu", a estimé Capoue.


Alors que Villarreal s'apprête à défier le Bayern du côté de l'Allianz Arena avec l'avantage obtenu à l'aller (1-0), l'ancien élément de Toulouse n'a pas hésité à affirmer qu'il avait "appris le football à 33 ans", valorisant la "passion", l' "énergie" et les "mots justes" toujours trouvés par Emery. Ce dernier a expliqué en conférence de presse s'attendre à subir contre un Bayern revanchard.

"Ce sera très différent du match retour contre la Juventus et ce sera très différent du premier match que nous avons joué contre le Bayern la semaine dernière. La difficulté sera plus grande et nous devrons mieux réagir à certains aspects du jeu par rapport à ce que nous avons fait la semaine dernière (victoire 1-0). Je crois que ce ne sera pas suffisant à Munich. Et c'est sur cela que nous essayons de travailler. Améliorer ces choses contre un grand Bayern qui sera performant demain (ce mardi soir, ndlr) dans l'espoir de les arrêter", a glissé Emery, qui pourrait, en cas de qualification, disputer la première demi-finale de Ligue des Champions de sa carrière d'entraîneur, face au vainqueur de l'opposition entre Liverpool et le Benfica Lisbonne (victoire 3-1 des Reds à l'aller).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.