PSG : Verratti a bien failli signer à Barcelone

PSG : Verratti a bien failli signer à Barcelone©Media365
A lire aussi

Joana Guerra Mota, publié le mardi 16 février 2021 à 10h42

Avant les retrouvailles entre le FC Barcelone et le PSG, l'ancien agent de Marco Verratti a révélé que l'Italien était à deux doigts de rejoindre le club catalan en 2017.

Interviewé par L'Équipe, Donato Di Campli, ancien agent de Marco Verratti, a confirmé une ancienne rumeur sur le joueur. En 2017, la presse catalane annonçait l'arrivée de l'Italien dans les rangs du FC Barcelone. Et à en croire son ex-représentant, le milieu était bien prêt à quitter le Paris Saint-Germain. En tout cas, c'est ce qu'affirme Di Campli : « Quand le Barça me contacte, je demande à Marco ce qu'on fait. Il me dit de parler avec eux, qu'on parlerait avec le PSG ensuite puisqu'une prolongation était dans les tuyaux. Le PSG n'était pas super à ce moment, je dis à Marco : "On part ou on reste ?" Il me dit : "OK, on essaie une autre expérience" ». Il y a donc bien eu des discussions entre le camp Verratti et le FC Barcelone, mais sans résultat.


Verratti, se queda

Finalement, le transfert n'a pas lieu. Quelques jours après cette discussion entre son agent et lui, Marco Verratti affirme dans une vidéo pour le club qu'il est heureux à Paris. Selon son ancien agent, « le PSG lui a demandé de le faire ». Au final, l'international italien met fin aux discussions et décide de rester à Paris. Une décision que Donato Di Sampli n'a pas vraiment comprise : « J'ai dit à Marco que, s'il voulait devenir un champion, il devait changer d'air. Moi, j'étais un employé de Marco, je lui ai conseillé ce qui me semblait le meilleur. Mais le choix lui appartenait ». Peu de temps après cette tentative de négociations, Verratti se sépare de Donato Di Campli, son agent depuis dix ans. Au même moment, les rumeurs se multipliaient également au sujet de Neymar au PSG, ce qui a peut-être incité Verratti à rester à Paris. L'ancien joueur de Pescara est lié au club de la capitale jusqu'en 2024, après avoir prolongé en 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.