Monaco trébuche et voit la C1 s'éloigner

Monaco trébuche et voit la C1 s'éloigner©Media365

Rédaction Media365, publié le mardi 17 août 2021 à 22h55

L'ASM est tombée à l'occasion de son barrage aller de la Ligue des Champions. Battue 1-0 par le Shakhtar, l'équipe de Kovac compromet ses chances de qualification.



Souveraine face au Sparta lors du précédent tour de qualification, Monaco l'a été beaucoup moins ce mardi lors de la première manche de son barrage de C1 contre le Shakhtar Donetsk. Face à un habitué de l'épreuve reine du continent, les Monégasques n'ont pas été ridicules mais ils ont manqué cruellement de réalisme. Résultat des courses : une défaite qui hypothèque sérieusement leurs chances d'intégrer la phase de poules.

Monaco a beaucoup gaspillé

Pour être en ballotage favorable au sortir de cette rencontre, il aurait fallu que les hommes de Kovac concrétisent leur temps fort. Or, et même si celui-ci s'est étiré sur une bonne partie du match, ils n'ont pas été capables de trouver une seule fois le chemin des filets adverses.

Entreprenants, les locaux se sont créés une dizaine d'occasion de but, mais aucune n'est allée au fond. Il y a d'abord ceux qui ont manqué de justesse dans le dernier geste, à l'instar de Badiashile (23e), de Volland (26e) et de Ben Yedder (34e). Et il y a aussi ceux qui ont eu la malchance de tomber sur un excellent gardien. Anatolii Trubin, le successeur d'Andre Piyatov, n'a en effet rien laissé passer, frustrant Ben Yedder (26e, 57e), Tchouaméni (44e et 81e), Golovine (49e) et le rentrant Boadu (82e). Rien n'y fit, le dernier rempart ukrainien est resté infranchissable.


Une entame de match à l'envers

Tandis que Monaco a péché offensivement, son adversaire du jour, lui, n'a pas eu besoin d'une tonne de munitions pour faire mouche. Après une première opportunité de Matviienko (7e), bien repoussée par Radoslaw Majecki, Pedrinho a débloqué la situation en faveur de son équipe. La dernière trouvaille brésilienne du Shakhtar a percé plein axe et au milieu de plusieurs monégasques, non sans une certaine réussite, avant de conclure avec succès devant les buts.

Ce but est venu sanctionner la mauvaise entame du match de l'ASM. La réaction de la formation princière a été louable ensuite, mais sans efficacité elle s'est avérée être inutile. Mercredi prochain à Kharkiv, la mission sera très compliquée pour Ben Yedder et consorts. Compliquée, mais pas impossible.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.