Manchester City : Guardiola ne se focalise pas juste sur Haaland

Manchester City : Guardiola ne se focalise pas juste sur Haaland©Media365

Axel Allag, Media365, publié le mardi 13 avril 2021 à 17h50

Avant le quart de finale retour de Ligue des Champions entre Manchester City et le Borussia Dortmund, mercredi soir en Allemagne (21 heures), Pep Guardiola n'a pas voulu individualiser son analyse sur le seul Erling Haaland, même si il connaît son grand talent.


Défait par Leeds, samedi en Premier League (1-2) avec une équipe remaniée, Manchester City est dans une position favorable afin d'atteindre les demi-finales de la Ligue des Champions pour la deuxième fois de son histoire, comme cela avait été le cas lors de la saison 2015-2016 face au Real Madrid (élimination contre le club merengue 1-0 en score cumulé, ndlr). Vainqueur face au Borussia Dortmund le 6 avril dernier en fin de match grâce à un but décisif de Phil Foden (2-1), l'équipe dirigée par Pep Guardiola pourrait enfin franchir le cap maudit des quarts de finale, après les éliminations successives face à Liverpool, Tottenham et l'OL lors des trois dernières années.

"Nous allons essayer de gagner"

Le danger principal possède un nom concret et demeure le meilleur buteur de l'actuelle Ligue des Champions : Erling Haaland, auteur de 10 réalisations en 7 matchs. Muet lors de l'aller devant le but, il avait toutefois su glisser une passe décisive parfaitement ajustée vers Marco Reus à la 84ème minute. Pep Guardiola a été interrogé ce mardi en conférence de presse au sujet des leçons apprises après avoir pu observer le natif de Leeds en direct. "Nous analysons Dortmund en tant qu'équipe, pas seulement un joueur. Nous connaissions sa qualité. Nous allons essayer de faire ce que nous avons fait plusieurs fois cette année; gagner. Nous avons gagné le premier (match, ndlr), nous essaierons de gagner.Je ne sais pas ce qui va se passer, mais nous allons essayer de gagner", a jugé le natif de Santpedor.


Appelant ses joueurs à utiliser au mieux la composante émotionnelle, Guardiola a émis son avis sur le match à venir. "Bien sûr, nous devons contrôler les émotions, mais parfois il faut des émotions pour gagner ces matchs. On y va pour gagner, chacun devra être un leader sur le terrain. C'est un match de football. Nous commençons à 2-1. Au cours des 26, 27 derniers matchs, ils ont marqué, nous devons donc marquer des buts et pour cela, nous devons jouer notre jeu et être efficaces devant", a-t-il assuré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.