Ligue des champions : La soirée des Français

Ligue des champions : La soirée des Français©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 13 octobre 2022 à 08h49

Fortunes diverses pour les Français en Ligue des champions mercredi soir. Si Ousmane Dembélé a marqué, le Barça est au bord du précipice, contrairement au Bayern Munich et ses nombreux Tricolores. Et l'Atlético d'Antoine Griezmann ne va pas beaucoup mieux...



Comme la semaine précédente, les clubs français, opposés à deux formations lisboètes dans le cadre de la 4e journée de la phase de poules de la Ligue des champions, sont restés invaincus. Au lendemain du nouveau match nul entre le PSG et Benfica (1-1), l'OM a encore dominé le Sporting, s'imposant 2-0 à Lisbonne mercredi, grâce notamment à une ouverture du score du milieu de terrain international tricolore Mattéo Guendouzi sur penalty. Un groupe G où l'autre match du groupe a vu le succès de Tottenham contre l'Eintracht Francfort (3-2), avec un Hugo Lloris sur courant alternatif et un Clément Lenglet solide, alors que, côté allemand, Randal Kolo Muani a vite disparu des radars.

Parmi les (nombreux) joueurs français engagés mercredi, Ousmane Dembélé aura été le seul autre à marquer, ouvrant lui aussi la marque lors du match nul spectaculaire entre le FC Barcelone et l'Inter Milan (3-3). L'ancien Rennais s'est ensuite montré plus maladroit, et c'est Robert Lewandowski, auteur d'un doublé, qui permet au club catalan d'espérer encore une qualification miraculeuse pour les huitièmes de finale. Il faudra pour cela battre le Bayern Munich, des Bavarois qui ont obtenu leur billet en s'imposant 4-2 sur la pelouse du Viktoria Plzen.

Griezmann malheureux

Et Julian Nagelsmann avait titularisé trois Français : Benjamin Pavard et Dayot Upamecano, qui ont tenu la baraque dans l'axe de la défense, et Kingsley Coman, sur le flanc droit de l'attaque et passeur décisif sur le deuxième but. Un trio rejoint à la demi-heure de jeu par le jeune Mathys Tel, qui a touché la barre pour sa troisième apparition dans la compétition. Dans le groupe B, l'Atlético de Madrid, seulement troisième, est en fâcheuse posture après son triste match nul contre Bruges (0-0). Antoine Griezmann, qui peut désormais débuter les matchs, a bien essayé de tromper Sylvain Mignolet à plusieurs reprises, en vain, alors que Thomas Lemar s'est révélé bien timide pour son retour dans le onze de départ de Diego Simeone.

Dans les autres rencontres impliquant des Tricolores, le Bayern Leverkusen d'Amine Adli et Moussa Diaby, désormais entraîné par Xabi Alonso, a pris l'eau contre le FC Porto (0-3), malgré les efforts des deux hommes. Enfin, Naples a confirmé sa grande forme en dominant à nouveau l'Ajax (4-2) pour décrocher sa qualification. Avec une entrée intéressante de Tanguy Ndombélé juste après le repos.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.