Chelsea - Tuchel : "Il est toujours permis de rêver"

Chelsea - Tuchel : "Il est toujours permis de rêver"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le lundi 11 avril 2022 à 20h29

Avant d'affronter le Real Madrid en quart de finale retour de la Ligue des Champions (mardi, 21 heures), Thomas Tuchel a confié qu'il croyait en une qualification de Chelsea, malgré la défaite lors de l'aller (1-3).


Thomas Tuchel a estimé que seul un "scénario fantastique" permettra à Chelsea de renverser le Real Madrid. Défaits lors du match aller en Angleterre (1-3), les Blues n'auront pas les faveurs des pronostics pour le quart de finale retour de la Ligue des Champions, prévu mardi soir au Santiago Bernabeu (21 heures). En conférence de presse, le technicien allemand a montré un peu d'optimisme, tout de même. Peut-être qu'il a été rassuré par le carton infligé en Premier League sur la pelouse de Southampton (0-6) alors que son équipe restait sur la série incroyable de 7 buts encaissés en 2 matchs, face à Brentford (1-4) et donc au club merengue.

"Peut-être qu'on arrivera à réaliser notre rêve"

Ainsi, l'ancien entraîneur du PSG a exprimé certaines pensées devant la presse. "Il ne nous faudra rien de moins qu'un scénario fantastique si on veut être capable de surmonter ça. La tâche est incroyablement difficile, compte tenu du résultat du match aller, de l'endroit où on joue, de l'adversaire et du niveau de compétition. Mais il est toujours permis de rêver (...) C'est du sport, c'est un jeu et c'est la beauté de ce jeu que tout est possible, toujours (...) Peut-être qu'on arrivera à réaliser notre rêve, mais, de façon réaliste, il faudra tout donner et qu'on soit à notre meilleur niveau", a-t-il commenté.


Afin d'accrocher les prolongations, Chelsea devra s'imposer par 2 buts d'écart, au minimum. Une tâche forcément complexe, dans un Bernabeu à l'aura particulière, qui pourrait amener les champions d'Europe en titre à se sublimer. "Jouer en tant qu'équipe visiteuse à Bernabeu est l'un des plus gros défis qui soient. C'est encore plus dur quand on doit atteindre un certain résultat, quand il faut gagner par au moins deux buts d'écart. C'est presque impossible, mais Bernabeu est aussi une scène où on peut se sublimer et on a besoin de se sublimer", a affirmé Tuchel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.