Saint-Etienne, la descente et le chaos

Saint-Etienne, la descente et le chaos©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 30 mai 2022 à 08h53

Alors que les Verts ont été relégués en Ligue 2 après s'être inclinés aux tirs au but face à Auxerre dimanche soir, leurs supporters ont laissé exploser leur colère à Geoffroy-Guichard.



24 heures après une finale de Ligue des champions marquée par des incidents aux abords du Stade de France, qui ont fait le tour du monde et retardé de plus d'une demi-heure le coup d'envoi du choc entre le Real Madrid et Liverpool (1-0), le football a de nouveau donné une image désastreuse dimanche soir à Geoffroy-Guichard, lors du barrage retour Ligue 1-Ligue 2 entre Saint-Etienne et Auxerre. Alors que les Bourguignons sont venus l'emporter aux tirs au but (1-1, 5 t.a.b. à 4), signant leur retour dans l'élite après dix années d'absence, les supporters des Verts ont complètement dégoupillé après le tir réussi par Birama Touré, synonyme de descente pour l'ASSE.

Des blessés légers

Ils ont envahi la pelouse et certains d'entre eux ont lancé des fumigènes en direction du couloir menant aux vestiaires, du banc stéphanois, qui en porte encore les stigmates avec notamment un siège complètement brûlé, ou de la tribune d'honneur d'un Chaudron un peu trop bouillant. Les joueurs de deux équipes ont dû sprinter pour se réfugier aux vestiaires, alors que les policiers faisaient usage de fumigènes pour disperser cette foule particulièrement hostile. La tension n'est pas redescendue en dehors du stade, avec des affrontements entre supporters et les forces de l'ordre, qui ont dû avoir recours à un canon à eau pour tenter d'y mettre fin.


Au final, il y a eu 14 blessés légers parmi les forces de l'ordre, 17 parmi les supporters et deux parmi les joueurs de l'AJA, a communiqué la préfecture de la Loire, annonçant également que les troubles à l'ordre public se sont arrêtés à 23h15. Confinés dans leur parcage jusqu'à la fin des incidents, les supporters auxerrois ont pu quitter le stade à minuit. Les joueurs de Jean-Marc Furlan sont ensuite allés célébrer leur montée au stade de l'Abbé-Deschamps aux alentours de 2h30, avec des fans revenus pour fêter cette remontée. Des images qui tranchaient évidemment avec le chaos stéphanois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.