Ligue 1 : Lens termine bien contre Brest

Ligue 1 : Lens termine bien contre Brest©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 23 décembre 2020 à 20h55

Dans ce duel d'équipes attrayantes, c'est le Racing Club de Lens qui a su montrer ses qualités de façon plus nette, contre Brest. Les Sang et Or peuvent remercier le duo Kalimuendo-Sotoca.

Le RC Lens ne s'est pas manqué lors de cette 17e journée de Ligue 1. Face à Brest, les Sang et Or ont fait le travail en l'emportant 2 buts à 1. Arnaud Kalimuendo a ouvert le score d'une tête lobée peu après le coup d'envoi (10ème) avant le but du break inscrit sur penalty par Florian Sotoca (34ème). C'est aussi sur un penalty que les Bretons ont cru se relancer, par l'intermédiaire de Gaëtan Charbonnier (90ème+4).

Ce résultat, les Artésiens se le sont donc facilités grâce à une grosse entame de match. Car au-delà de l'ouverture du score, Simon Banza (14ème) et Arnaud Kalimuendo, de nouveau (24ème) avaient failli alourdir le score pour symboliser l'écrasante domination du RCL lors du premier acte.


Des visiteurs trop peu inspirés
En face, les Brestois ont été bien trop amorphes. Seule une séquence positive d'une dizaine de minutes, en première période, aura donné l'illusion d'un match équilibré, avec les deux banderilles coup sur coup de Franck Honorat (18ème) et de Romain Faivre (19ème). Mais au retour des vestiaires, au moment de faire le jeu, dos au mur, le Stade a semblé à court de solution. Si le penalty de la fin de match leur a permis d'y croire un minimum, les Bretons auraient pu partir avec une valise plus lourde, au vu des occasions franches d'Ignatius Ganago (89ème) et de Gaël Kakuta (90ème+5).

Quelques jours après leur défaite à Metz, les Lensois sont relancés en championnat et ont décroché leur huitième succès en seize matches cette saison. L'occasion de distancer des Finistériens, désormais à quatre longueurs, et qui continuent de décevoir en déplacement, avec deux petits succès cette saison. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.