L1 (J38) : Le PSG s'impose à Brest pour l'honneur

L1 (J38) : Le PSG s'impose à Brest pour l'honneur©Panoramic, Media365

Rédaction Media365, publié le dimanche 23 mai 2021 à 22h52

Sur la pelouse de Brest, le PSG a signé un court succès (0-2) qui lui permet d'assurer la deuxième place derrière Lille. Les Brestois, pour leur part, assurent de peu leur maintien en Ligue 1.



L'équation était simple en apparence, la mission limpide en théorie. Gagner et espérer. Le PSG n'avait plus le destin entre les pieds de ses stars. Il fallait l'emporter face à Brest et espérer un faux-pas lillois contre Angers. Et les hommes de Mauricio Pochettino ont rempli leur part du contrat, se montrant volontaires et concernés dès la première période. Les Parisiens ont obtenu un pénalty dès la 18eme minute, quand Angel di Maria pénétrait dans la surface par la gauche et était fauché par Romain Faivre. Mais Neymar ratait sa tentative face au coup de bluff de Larsonneur. Le portier brestois ne pouvait néanmoins rien faire face à l'ouverture du score de di Maria sur corner direct à la 37eme minute. Un ballon dévié par Faivre positionné devant la surface et qui a surpris son portier. 1-0, le score au repos, alors que Lille menait 2-0 dans son match à la mi-temps.

Mbappé fait parler la poudre

Une donnée qui n'a certainement pas échappé aux joueurs franciliens. Des joueurs franciliens qui allaient d'ailleurs s'activer pour inscrire un second but. Sacré meilleur joueur de Ligue 1 pour cette saison 2020-2021, pour la deuxième fois de sa jeune carrière, Kylian Mbappé a fait parler la poudre une deuxième fois ce soir après ses déclarations explosives sur son avenir. Le champion du monde 2018, lancé en profondeur par di Maria, était au duel avec Duverne et les deux hommes chutaient, mais le Bondynois se relevait le premier pour doubler le score à bout portant. Le tout, à 20 minutes du terme. A un quart d'heure de la fin, Mbappé tentait sa chance à nouveau suite à un service de Neymar. Larsonneur intervenait cette fois en fermant bien son angle. Le score n'allait d'ailleurs plus évoluer. 2-0, c'est suffisant pour battre le Stade Brestois. Pas pour s'offrir un nouveau titre de champion de France. Cet honneur revient ce soir au LOSC de Christophe Galtier, qui s'est lui aussi imposé 2-1 à Angers, et c'est totalement mérité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.