L1 (J28) : Le PSG écrase Bordeaux après son fiasco européen

L1 (J28) : Le PSG écrase Bordeaux après son fiasco européen©Panoramic, Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le dimanche 13 mars 2022 à 14h53

Dans un climat très pesant quatre jours après la terrible élimination en Ligue des Champions, le Paris-SG a dominé Bordeaux (3-0), dimanche au Parc des Princes. Mbappé a encore marqué.



Les joueurs du Paris Saint-Germain redoutaient l'accueil du Parc des Princes. Ils n'ont pas été déçus. Quatre jours après leur sortie de route à Madrid, les hommes de Mauricio Pochettino ont été reçus comme il se doit par leurs supporters pour la réception de Bordeaux (3-0), ce dimanche, lors de la 28eme journée de Ligue 1. Cela n'a pas empêché le vice-champion de France, qui a trouvé la faille par Kylian Mbappé, Neymar et Leandro Paredes, d'écraser la lanterne rouge pour se rapprocher un peu plus d'un dixième titre.

Mbappé, encore et toujours

Dans une ambiance très hostile, les Parisiens ont d'ailleurs failli se faire refroidir d'entrée sur deux énormes occasions de Rémi Oudin et Jean Onana, mais Keylor Navas veillait au grain pour calmer les ardeurs girondines (2eme). Cibles principales des sifflets, Neymar et Lionel Messi continuaient de balbutier leur football et peinaient à réaliser des différences. Tout le contraire de l'autre star offensive, Kylian Mbappé. Parfaitement servi par Georginio Wijnaldum, l'attaquant français ouvrait la marque d'une frappe à ras de terre à bout portant (1-0, 24eme). Un but qui n'emballait pas une rencontre très étrange, dans laquelle les locaux, toujours aussi bousculés par leurs fans, n'accéléraient pas la cadence, tandis que les visiteurs ne croyaient pas en leurs chances.

Bordeaux s'écroule après la pause

Une physionomie de match bien différente après la pause. Sur une nouvelle action initiée par Messi, Neymar profitait d'un service idéal d'Achraf Hakimi pour doubler la mise (2-0, 52eme). Un but qui ne calmait pas la colère des supporters franciliens, toujours aussi acides à l'encontre de l'attaquant brésilien. Dans la foulée, le PSG triplait même la mise par Leandro Paredes, qui réalisait un festival dans la surface pour éliminer deux adversaires et punir Gaëtan Poussin d'une lourde frappe du pied gauche sous la barre (3-0, 61eme). Malgré une grosse opportunité pour Yacine Adli (79eme), Bordeaux, qui aurait pu repartir avec une valise plus lourde sans une frappe de Lionel Messi sur le poteau (86eme), ne réagissait pas et s'enfonçait un peu plus dans les profondeurs du classement. Pour Paris, le titre n'est plus très loin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.