Coupe de France : Sans Domenech, Nantes éliminé par Lens

Coupe de France : Sans Domenech, Nantes éliminé par Lens©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 10 février 2021 à 16h45

Au coeur d'un énième psychodrame, avec Patrick Collot sur le banc, Nantes s'est fait sortir sans ménagement mercredi par Lens (2-4) en Coupe.

De nombreuses affiches entre clubs de l'élite au programme ce mercredi à l'occasion des 16es de finale de la Coupe de France. Par la force des choses, certains ont donc dû quitter prématurément la compétition. Il y a aussi eu une petite sensation au niveau des résultats, avec l'échec de Bordeaux contre le voisin toulousain (0-2).

Bordeaux tombe face à son voisin

Le derby de la Garonne a donc tourné à l'avantage du second de la Ligue 2. Les hommes de Patrice Garande ont su surpasser pour l'emporter au Matmut Atlantique. Le jeune Yanis Antiste (18 ans) a été le principal bourreau des Marine et Blanc. Il a d'abord offert l'ouverture du score à Vakoun Bayo (38e), avant de signer lui-même le break (57e). Le Téfécé a donc signé le premier grand coup de cette édition 2021 de la Coupe de France.

Le FC Nantes accueillait le RC Lens sur ses terres pour l'une des principales affiches de ce tour. Les Canaris ont été dominés par les Sang et Or, avec quatre buts encaissés. Ils en ont mis deux de l'autre côté, mais cela n'a pas suffi pour éviter la sortie de route. Et, surtout, cela n'aura aucun impact sur l'avenir de Raymond Domenech puisque celui-ci serait déjà scellé. 46 jours après son arrivée au club, l'ancien sélectionneur des Bleus va être contraint d'abandonner ses fonctions.

En grande forme en championnat, l'AS Monaco a répondu aux attentes en Coupe en revenant avec la qualification de son déplacement à Grenoble. L'équipe princière s'est contentée d'un seul but dans cette partie et il fut l'œuvre du Stevan Jovetic (1-0).


Montpellier se refait une santé

Montpellier, qui traverse une passe compliquée en Ligue 1, s'est changé les idées en allant l'emporter à Strasbourg (2-0). Andy Delort a mis les Pailladins sur la voie du succès, avant que Téji Savanier ne plie tout suspense à la 89e. Les deux joueurs étaient sortis du banc côté héraultais. Pour le Racing, les mauvais résultats s'enchainent et Thierry Laurey commence à être sérieusement menacé à son poste.

Pour finir, notons que l'Olympique de Marseille a tenu son rang sur le terrain de l'AJ Auxerre. Les Phocéens l'ont aussi emporté par deux buts d'écart (2-0). Dario Benedetto a débloqué la situation à la 54e, puis le jeune sénégalais Cheick Dieng a inscrit le second dans les arrêts du jeu. Il s'agit du premier succès de Nasser Larguet, le coach intérimaire des Olympiens.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.