Reims : La LFP place le dossier en instruction dans l'affaire du drapeau à la croix celtique

Reims : La LFP place le dossier en instruction dans l'affaire du drapeau à la croix celtique©Media365

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 04 mai 2022 à 23h30

Ce mercredi soir, la Commission de Discipline de la LFP a rendu certaines décisions. Notamment concernant l'affaire du drapeau tricolore avec une croix celtique, observé à Lorient dans le parcage des supporters de Reims, dimanche dernier.



L'image a provoqué l'indignation. Dimanche dernier à Lorient, un drapeau tricolore avec une croix celtique a été observé dans le parcage des supporters de Reims. Par la suite, le délégué de la rencontre avait notifié dans son rapport la présence de ce symbole. Ce mercredi, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel a choisi de placer ce dossier en instruction "au regard de la gravité des faits", précise l'instance dans son communiqué officiel. Puis d'assurer que "la décision sera rendue à l'issue de la séance du mercredi 18 mai 2022 au cours de laquelle l'instructeur remettra son rapport."

En Ligue 2, Nancy est défait par pénalité

Du côté de la Ligue 2, Nancy a également été sanctionné. Le 22 avril dernier, la rencontre entre le club lorrain et Quevilly Rouen avait été arrêtée après 40 minutes de jeu en raison de jets de fumigènes lancés sur la pelouse, alors que Nancy perdait 3-0. L'instance avait décidé le 25 avril de mettre le dossier en instruction et avait prononcé à titre conservatoire la mesure d'un huis clos total du stade Marcel-Picot jusqu'au prononcé de la décision définitive. Cette dernière a été communiquée ce mercredi soir : "Après lecture du rapport d'instruction en présence des deux clubs, la Commission prononce les décisions suivantes à l'encontre de l'AS Nancy Lorraine : la perte par pénalité de la rencontre AS Nancy Lorraine - Quevilly Rouen comptant pour la 35ème journée de Ligue 2 BKT ; un match à huis-clos total ferme déjà purgé dans le cadre de la mesure conservatoire ; fermeture pour un match ferme de la Tribune Piantoni du Stade Marcel-Picot; retrait d'un point avec sursis", peut-on lire sur le communiqué. Ce verdict ne change rien au destin du club lorrain, qui s'écrira en National 1.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.