PSG : Un groupe sous tension après la défaite à Monaco ?

PSG : Un groupe sous tension après la défaite à Monaco ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le lundi 21 mars 2022 à 20h50

Corrigé sur la pelouse de Monaco dimanche (3-0), le PSG a connu quelques tensions dans son vestiaire, selon les informations de RMC Sport. Un "retour des deux camps" est même évoqué entre les Sud-américains d'un côté et certains francophones de l'autre. Par ailleurs, aux yeux d'une psychothérapeute, la déroute face au Real Madrid en Ligue des Champions (3-1 en 8ème retour) était prévisible.


Pour le PSG, la fin de saison s'annonce longue. Cela ne date pas d'hier, alors que Paris a été corrigé sur la pelouse de l'AS Monaco lors de la 29ème journée de Ligue 1 (3-0) mais du 9 mars dernier, et l'élimination subie en 8ème de finale de la Ligue des Champions face au Real Madrid (3-1 ; aller 1-0). Depuis, le club de la capitale, dont le projet n'est orienté qu'autour d'un sacre dans la reine des compétitions européennes, a enchaîné un succès face à Bordeaux (3-0) avec des sifflets en direction de Neymar et Lionel Messi, puis une chute contre le club princier, donc. Selon des informations de RMC Sport, ce revers dans les grandes largeurs a réveillé des frustrations dans le vestiaire. "C'est un peu le retour des deux camps. Avec les Sud-américains d'un côté et certains francophones de l'autre. Et la défaite à Monaco a un peu fait exploser tout ça", a expliqué un membre de la délégation du PSG auprès du média.

"Un certain nombre de signaux" montraient que le PSG était en difficulté

Cela est même allé plus loin car, selon cette même source, pas un cadre n'a pris la parole après la défaite. "C'est un peu ce qui est pointé du doigt par certains. Le manque de caractère dans le club... et le fait que personne n'ait eu la volonté ou la possibilité de parler après un tel match, c'est aussi révélateur de ce qu'il se passe dans le groupe", a jugé la source. L'entraîneur argentin du PSG, Mauricio Pochettino, a lui évoqué une "honte sportive" en conférence de presse.


Le mal serait très profond au PSG d'après Meriem Salmi, ex-responsable du suivi psychologique à l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (Insep) à Paris. Selon elle, l'élimination du PSG contre le Real était prévisible. Alors que le club de la capitale a encaissé trois buts en dix-sept minutes au Bernabeu, elle a noté qu' "un certain nombre de signaux qui montraient que cette équipe était en difficulté", dans des propos accordés à Le Monde. La psychothérapeute a ensuite développé son opinion sur les problèmes observés : "Ce sont des champions et c'est très difficile pour un champion d'accepter la défaite. Mais ça ne se fait pas sans douleur, c'est impossible. Perdre et reperdre entament la confiance et l'estime de soi. Ça abîme sur le long terme". Après la trêve internationale, qui devrait permettre à quelques éléments de s'oxygéner, le PSG recevra Lorient, le dimanche 3 avril sur la pelouse du Parc des Princes en clôture de la 30ème journée de Ligue 1 (20h45).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.