PSG - OM : Marquinhos en veut à ses supporters, Longoria à l'arbitre

PSG - OM : Marquinhos en veut à ses supporters, Longoria à l'arbitre©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 17 avril 2022 à 23h44

Le show n'ayant pas été au rendez-vous sur le terrain du Parc, dimanche entre le PSG et l'OM (2-1), les débats se sont déplacés ailleurs. En l'occurrence sur la grève des encouragements ainsi que sur l'utilisation de la vidéo.



Marquinhos comme Pablo Longoria avaient des cibles différentes dimanche soir, à l'issue du sommet remporté par le PSG face à Marseille (2-1). Le capitaine parisien n'a pas hésité à s'en prendre à ses supporters (sur Prime Video), les ultras décidant d'une grève des encouragements : "Je ne m'attendais pas à ça. Pour moi, quand c'est le Clasico, il faut tout mettre de côté. Ce n'était pas le moment de faire ça. Je comprends, ils ont leurs arguments. Mais s'ils n'ont pas encore eu de réponses, il fallait laisser la fierté et l'orgueil de côté. Ils ont choisi, mais en tant que joueur, je ne suis pas d'accord." Le défenseur brésilien se moque de la pauvre teneur des débats : "Tant mieux s'il y a du beau jeu, mais le plus important, c'est de battre le deuxième. On n'est pas venus pour bien jouer et perdre, mais pour gagner."

Le président de l'Olympique de Marseille, lui, en veut assez logiquement à l'arbitrage sur la main très contestable de Rongier en fin de première période, qui a abouti au penalty du 2-1 transformé par Kylian Mbappé : "Je suis surpris de beaucoup de décisions. On doit protéger le football. Ce n'est pas le football, ça. Le ballon touche sa cuisse avant, ce n'est pas normal. C'est involontaire, c'est difficile à accepter surtout avec la VAR, cette technologie qui doit justement éviter ces erreurs. Tout le monde l'a vu. Dans un bon match entre deux bonnes équipes, les deux leaders, c'est impossible. Si on veut du bon spectacle, il faut respecter le football." En toute fin de match, William Saliba s'est ensuite vu invalider l'égalisation sur un hors-jeu extrêmement limite.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.