PSG : Les confidences de Galtier avant Clermont

PSG : Les confidences de Galtier avant Clermont©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 04 août 2022 à 16h18

Samedi, le PSG entamera la défense de son titre de champion de France sur la pelouse de Clermont (21 heures). A deux jours de ce déplacement, Christophe Galtier s'est présenté en conférence de presse, avouant notamment sa "réelle envie" d'entrer dans la compétition.


L'exercice 2022-2023 de Ligue 1 débutera samedi pour le PSG. Les champions de France en titre seront attendus sur la pelouse de Clermont dans le cadre de la 1ère journée (21 heures) et l'envie est très importante au sein du club de la capitale, à en croire les propos tenus par Christophe Galtier, ce jeudi en conférence de presse. "On est en manque. Il y a toujours non pas une excitation mais une réelle envie d'entrer dans la compétition. Quand le PSG se déplace, les stades sont pleins. Il y a un environnement qui fait que vous êtes dans l'adversité. C'est aussi ça d'être l'entraîneur du PSG", a jugé le technicien, dans des propos retranscrits par L'Equipe.

"Je ne veux pas être l'ambassadeur des entraîneurs français"

Premier coach français sur le banc du PSG depuis Laurent Blanc, licencié au terme de la saison 2015-2016, le natif de Marseille a reconnu lire les avis ses homologues mais a refusé de se considérer comme la nouvelle figure de proue des techniciens tricolores. " Je fais en sorte d'être très solidaire avec eux, on fait un métier très difficile. Quand un collègue français ou pas se fait débarquer, il reçoit souvent un message de ma part. Mais je ne veux pas être l'ambassadeur des entraîneurs français. Je suis l'entraîneur du PSG, on m'a donné une mission que j'ai acceptée avec plaisir", a justifié Galtier.

Galtier attend encore 3 recrues

Sur le volet du mercato, il a confirmé que Renato Sanches, un "joueur qui a des qualités que d'autres n'ont pas" dans l'effectif du PSG allait apporter des qualités dans l'entrejeu, notamment "de l'impact". Avant de poursuivre : "Il a une capacité à casser des lignes et aussi rattraper des coups sur le plan défensif. Il y avait cette opportunité sur le marché, un joueur qui connaît à la fois le Championnat de France et le très haut niveau, il est international". Par ailleurs, il a expliqué attendre encore trois recrues d'ici à la clôture du mercato estival. "On n'est pas là pour empiler des joueurs. Je veux un certain nombre de joueurs, qui soient très proches les uns des autres en termes de niveau pour créer une saine concurrence. Arriveront-ils ? Je ne sais pas", a clamé le nouvel entraîneur du PSG.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.