OM-PSG : Des stadiers licenciés

OM-PSG : Des stadiers licenciés©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le jeudi 28 octobre 2021 à 20h19

L'intrusion du streaker ce dimanche en plein match OM-PSG a eu des répercussions. Les stadiers positionnés dans la zone où s'est produit l'incident ont été licenciés.



La rencontre OM-PSG de dimanche dernier comptant pour la 11e journée de Ligue 1 s'était achevée sur un score nul et vierge (0-0) maintenant Marseille à la 4eme place du classement (19 points), loin derrière le leader parisien (28 points). Cette rencontre a notamment été marquée par un incident regrettable: l'intrusion d'un streaker sur l'aire de jeu en plein match. Celui-ci avait d'ailleurs contraint M. Bastien, l'arbitre de ce "Classique", à interrompre une action orchestrée par Lionel Messi, en pleine conduite de balle dans la moitié de terrain olympienne.

Le dossier en instruction

Un acte isolé aggravant toutefois le cas de l'OM dont le dossier a été mis en instruction ce mercredi par la Commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel. Une sanction sera prononcée lors de la séance du 17 novembre, à l'issue de l'instruction. Le club de la cité phocéenne s'en serait volontiers passé. Pour rappel, les Marseillais ont une épée de Damoclès suspendue au-dessus de la tête. Suite à des débordements impliquant des supporters du club, survenus lors du 7eme chapitre de Ligue 1 sur la pelouse d'Angers le 22 septembre dernier, l'OM avait écopé, avec sursis, du retrait d'un point au classement.

Cinq stadiers licenciés

Ce jeune streaker a écopé ce mercredi d'un simple rappel à la loi. En revanche tout le monde ne risque pas de s'en tirer à si bon compte. Outre l'OM dont le destin demeure en suspens, entre les mains de l'instructeur de la Commission de discipline, des hommes assurant la sécurité autour du terrain ont d'ores et déjà payé le prix fort de cet acte. Jugés coupables de cette faille, cinq stadiers "n'interviendront plus sur les matches de l'OM" et ont également été licenciés par le prestataire du club, l'entreprise de sécurité les employant, à fait savoir le club. Marseille tape du poing sur la table pour améliorer son image, le début probablement d'un long chemin de croix.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.