L1 : La LFP s'attaque à Mediapro

L1 : La LFP s'attaque à Mediapro©Media365
A lire aussi

Rédaction : publié le jeudi 15 octobre 2020 à 15h15

Alors que Mediapro, principal diffuseur de la Ligue 1 et de la Ligue 2, refuse pour le moment de payer son échéance pour les droits audiovisuels, la Ligue de Football Professionnel va riposter avec une mise en demeure.

Directeur général exécutif de la Ligue, Arnaud Rouger a envoyé un courrier aux clubs dans lequel il indique que la LFP a « mis en demeure » Mediapro d'effectuer le versement d'octobre sur les droits TV. La lettre a d'ailleurs été dévoilée par le quotidien L'Equipe ce jeudi. « Nous avons donc fait application du contrat qui nous lie avec Mediapro et les avons mis en demeure de régler les échéances des 1er et 5 octobre, tout en activant la garantie donnée par la société mère du groupe Mediapro. Il reste alors deux possibilités, soit une issue favorable est trouvée avec Mediapro, soit ce n'est pas le cas, et il faudra envisager la reprise du contrat par d'autres opérateurs », lit-on. Dans ce même courrier, le dirigeant confirme l'emprunt effectué par la Ligue pour compenser le non-paiement par le diffuseur du versement prévu en octobre.

« Envisager la reprise du contrat par d'autres opérateurs »

Arnaud Rouger en a profité pour évoquer les options qui s'offrent désormais pour la résolution de ce très épineux dossier, alors que la LFP va devoir considérablement s'endetter sur le court-terme : « Il reste alors deux possibilités, soit une issue favorable est trouvée avec Mediapro, soit ce n'est pas le cas, et il faudra envisager la reprise du contrat par d'autres opérateurs. (...)  Dans l'intervalle, nous nous devons bien évidemment d'être irréprochables malgré les difficultés rencontrées avec Mediapro et devons donc continuer à les accueillir tout à fait normalement dans les stades. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.