L'OL voulait boycotter son déplacement à Marseille, mais...

L'OL voulait boycotter son déplacement à Marseille, mais... ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 05 décembre 2023 à 23h28

Il ne s'agit peut-être que d'un effet d'annonce, même si l'OL s'explique de façon plutôt transparente.



Dans les rangs de l'Olympique Lyonnais, on n'a vraiment pas apprécié que la LFP décide de rejouer le match à Marseille et avec du public, bref dans les conditions du dimanche 29 octobre alors que le bus de l'équipe avait été caillassé et que Fabio Grosso (qui n'est plus en poste depuis) était à quelques millimètres seulement de perdre un oeil après avoir reçu un éclat de vitre, ce qui avait fini par provoquer le report de la partie.

"On ne peut pas se permettre de perdre sur tapis vert"

Selon RMC Sport, c'est leur situation sportive qui a contraint les Gones à ne pas boycotter ce match (comptant pour la dixième journée de Ligue 1). "Personne n'a vraiment envie d'y aller, mais quand on regarde le classement, on ne peut pas se permettre de perdre sur tapis vert, explique ainsi une source interne au club. Si Lyon avait été en haut de tableau, dans un autre contexte sportif, ça se serait passé autrement."

Les Rhodaniens ont "vraiment songé à frapper un grand coup" : "On s'est dit que personne n'assumait la responsabilité de ce qu'il s'était passé, et qu'il fallait marquer le coup." Finalement, la meilleure des réponses pour les Lyonnais resterait d'aller chercher au moins un nul à l'Orange Vélodrome. Au vu de ce que l'équipe de Pierre Sage, pour le moment coach intérimaire, a montré à Lens ce week-end (3-2), rien ne leur interdit d'afficher de belles ambitions chez les Marseillais qui peinent toujours dans le jeu malgré leur victoire importante face à Rennes (2-0).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.