Baromètre L1 : Gouiri, Faivre, OL-OM… Les tops et les flops de la 14e journée

Baromètre L1 : Gouiri, Faivre, OL-OM… Les tops et les flops de la 14e journée©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 22 novembre 2021 à 11h14

Découvrez les tops et les flops d’une quatorzième journée de Ligue 1 gâchée par de nouveaux incidents lors d’OL-OM, mais aussi par les prestations remarquées d’Amine Gouiri, Romain Faivre ou encore Ryad Boudebouz.


Les tops

Amine Gouiri (Nice)

Mal embarqué à Clermont, Nice se dirigeait vers une deuxième défaite consécutive quand Amine Gouiri est venu jouer les sauveurs. L’ancien Lyonnais a d’abord égalisé (76e) avant d’offrir quelques instants plus tard le but de la victoire aux Aiglons (1-2, 82e). Nouveaux dauphins du PSG, ils peuvent remercier l’attaquant des Espoirs, qui compte désormais 8 buts et 4 passes décisives.

Romain Faivre (Brest)

Annoncé sur le départ l’été dernier, Romain Faivre est resté à Brest, et il a confirmé dimanche lors de l’éclatante victoire brestoise contre Lens (4-0) qu’il était bien en grande forme. L’ex-Monégasque a été un poison permanent pour les Sang et Or, marquant un but et délivrant une passe décisive. Il affiche désormais 5 buts et 5 passes décisives en L1, à une réalisation de son bilan sur l’intégralité du dernier exercice.

Ryad Boudebouz (Saint-Etienne)

Un positionnement inhabituel, mais qui a porté ses fruits. Placé devant la défense par Claude Puel en raison de l’absence de Yvan Neyou, Ryad Boudebouz a livré une prestation presque parfaite au stade de l’Aube, où les Stéphanois se sont totalement relancés en s’imposant 1-0 contre Troyes. L’international algérien a même délivré une passe décisive à Miguel Trauco, auteur de l’unique but du match à l’heure de jeu.

Les flops

L’arrêt d'OL-OM

Honteux. Un match de Ligue 1 a encore dû être interrompu dimanche soir, une bien mauvaise habitude cette saison. Car Dimitri Payet a reçu une bouteille dans la tête lancée par un supporter lyonnais lors du choc entre l’OL et l’OM au Groupama Stadium. Ça commence à faire beaucoup…

Valère Germain (Montpellier)

Il n’est pas le seul Montpelliérain à être passé au travers samedi, lors du revers des Héraultais à Rennes (2-0). Mais Valère Germain s’est montré particulièrement transparent au Roazhon Park, à tel point qu’on aurait pu oublier qu’il était sur le terrain… Et Olivier Dall'Oglio l’a même sorti à la pause, sans que son remplaçant, Elye Wahi, ne fasse vraiment mieux.

Facundo Medina (Lens)

Lens est donc tombé de haut dimanche à Brest (4-0), perdant sa place de dauphin et rétrogradant même au quatrième rang. Les Sang et Or ont pris l’eau en première période, avec trois buts encaissés lors de la première demi-heure. Et Facundo Medina aura tout raté à Francis-Le Blé. Le défenseur argentin a été totalement dépassé sur son côté gauche et a même failli être expulsé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.