Auxerre : Furlan a "l'impression de reconstruire un projet"

Auxerre : Furlan a "l'impression de reconstruire un projet"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 05 août 2022 à 23h29

La saison de Ligue 1 se déroulera à nouveau avec Auxerre, ce dont tous les fans de football français ne peuvent que se réjouir. Jean-Marc Furlan, coach du retour parmi l'élite, sait que la tâche du maintien s'annonce ardue.



Le résumé est simple et direct, signé Jean-Marc Furlan : "Quand tu viens de Ligue 2 et que tu joues en Ligue 1, les joueurs se transcendent !" Le retour d'Auxerre ne sera pas aisé, dimanche à Lille. Il constitue un événement, tant l'AJA a manqué à l'élite après dix ans d'absence. Il s'agissait du seul champion de France depuis 1947 (Roubaix-Tourcoing était sacré cette saison-là) absent du plus haut niveau national la saison dernière, même si Bordeaux et Saint-Etienne remplacent désormais les Auxerrois... Fidèle à un grand manitou de la maison, le coach bourguignon parle déjà du maintien : "L'important, et je vais le répéter souvent cette saison, c'est la manière dont on atteindra les 42 points. Sur les dix ou douze premiers matchs, je vais acheter des couches."

Mais Jean-Marc Furlan espère "un projet qui permettra de très bien finir" : "L'idéal, c'est un bon début de saison afin de convaincre, puis une très bonne fin." L'entraîneur de l'AJA a "l'impression de reconstruire un projet de huit ou dix mois, l'impression d'être à la lettre A ou B de l'alphabet alors que l'an dernier j'étais plutôt à X ou Y". C'est tout le paradoxe des promus. Comme Toulouse et Ajaccio, il va falloir se serrer les coudes afin d'éviter de terminer à l'une des quatre places qui enverront cette saison en Ligue 2. "Le projet risque de se mettre en place de façon beaucoup plus longue, comment les gars arrivent à se connaître et apprennent à anticiper leurs positions..." Les Auxerrois, chamboulés par cette belle surprise de la montée, ont effectivement dû concentrer leurs efforts sur le recrutement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.