Affaire de la sextape : Cissé en veut toujours à Valbuena

Affaire de la sextape : Cissé en veut toujours à Valbuena©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le vendredi 22 octobre 2021 à 09h20

Impliqué dans l'affaire de la sextape puis blanchi, Djibril Cissé n'a pas pardonné à Mathieu Valbuena.



Son nom ayant été cité dans l'affaire de la sextape lorsque celle-ci a éclaté, Djibril Cissé aurait très bien pu se retrouver sur le banc des accusés dans le procès qui s'est ouvert mercredi. Mais, les enquêteurs ont bien fait leur travail et ont démontré que l'ancien auxerrois n'était pas du tout impliqué dans le chantage dont Mathieu Valbuena a été victime.

"Valbuena aurait pu me prévenir"

Cissé est soulagé d'avoir été blanchi, mais il aurait aimé ne pas être trainé du tout dans la boue. Et, surtout, il aurait souhaité que Valbuena se montre honnête et transparent avec lui, de la même façon que lui avait su être à son endroit. "Sur quelques points, je lui en veux oui, a-t-il déclaré sur La chaine L'Equipe ce jeudi. Moi, je prends le temps de me prévenir de ce qui se passe et j'attendais la même chose de sa part". L'ex-attaquant international fait référence à la fois où il a été réveillé chez lui à l'aube par une perquisition de la police : "Me chercher à 5h du matin comme si j'étais le plus grand bandit... Il aurait pu me prévenir et on se serait arrangé entre avocats."

Par ailleurs, Cissé a aussi réagi aux attaques dont il a été la cible de la part de Zouaoui, l'un des accusés, depuis le début de l'audience. "Il insinue que je suis un pédophile, il va se prendre une plainte... Ce qu'il dit est très grave. En plus, il dit que j'aurais monté un groupe de bandits pour me nuire à mon ex-femme, la mère de mes enfants. Mais on est où là... ", s'est-il emporté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.