Fiorentina : Prandelli démissionne et pourrait arrêter sa carrière

Fiorentina : Prandelli démissionne et pourrait arrêter sa carrière©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 23 mars 2021 à 23h20

C'est la fin de l'aventure pour Cesare Prandelli à la Fiorentina. L'ancien sélectionneur de l'Italie a démissionné de son poste pour des "raisons qui vont au-delà du football", et pourrait terminer sa carrière de coach.



Par une lettre, Cesare Prandelli a expliqué certaines raisons de sa démission en tant que coach de la Fiorentina, alors qu'il était arrivé en novembre 2020. Ce mardi, l'ancien sélectionneur de l'Italie a quitté son poste, visiblement très marqué par son environnement. Son bilan de six victoires, six nuls, onze revers et une quatorzième place au classement de Serie A, avec une défaite face à l'AC Milan dimanche (2-3) semble secondaire.

Celui qui a entamé sa carrière de coach à l'Atalanta en 1990 pourrait bien mettre un point final à son aventure, avec ce second passage du côté de la Viola - il avait dirigé la Fiorentina de 2005 à 2010. Passé entre temps sur les bancs de Galatasaray, de Valence, d'Al-Nasr et au Genoa, Prandelli a mené l'Italie en finale de l'Euro 2012, perdu contre l'Espagne (4-0). Il a aussi connu une grande désillusion avec une élimination au premier tour de la Coupe du monde 2014 au Brésil avec la Nazionale.

"Le moment est venu de m'arrêter pour retrouver qui je suis vraiment"

Dans la lettre publiée sur le site officiel de la Fiorentina, Prandelli a convoqué de nombreux sentiments. "C'est la seconde fois que je quitte la Fiorentina. La première n'était pas ma décision, celle-là si. J'ai entrepris cette expérience avec joie et amour, motivé aussi par l'enthousiasme du nouveau propriétaire. C'est probablement l'excès d'amour pour la ville qui m'a aveuglé quand les premiers signaux de détresse apparaissaient. Quelque chose allait mal en moi. Ma décision est dictée par les responsabilités énormes auprès des joueurs et du club. Ces derniers mois, une ombre s'est développée en moi qui a aussi changé ma façon de voir les choses. Je suis venu ici pour me donner à 100%, mais dès que j'ai eu le sentiment que ce n'était plus possible, pour le bien de tous j'ai décidé de prendre du recul. Je suis conscient que ma carrière d'entraîneur peut se terminer ici, mais je n'ai et je ne veux pas avoir de regrets. Probablement que ce monde dont j'ai fait partie toute ma vie ne me reconnaît plus. Il va plus vite que ce que j'imaginais. Je crois que le moment est venu de m'arrêter pour retrouver qui je suis vraiment", a-t-il développé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.