Diacre et le "problème" des Bleues

Diacre et le "problème" des Bleues©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 11 juin 2021 à 12h10

Si les Bleues ont bouclé leur saison par une victoire de prestige face à l'Allemagne jeudi (1-0), Corinne Diacre a regretté "qu'on parle toujours des gens qui ne sont pas là".



Elles n'ont pas déçu. Opposées à l'Allemagne jeudi soir lors d'un match amical de gala pour conclure leur saison, les Bleues l'ont emporté sur la plus courte des marges devant 2 000 spectateurs à Strasbourg (1-0), grâce à un but de Kenza Dali sur une passe d'Amel Majri à la demi-heure de jeu. "Ça fait du bien, on était un peu surprises. On n'avait plus l'habitude et on les a entendus. Le nombre autorisé (5 000, ndlr) n'était pas présent, mais ceux qui étaient là ont fait du bruit. Ils nous ont aidées à finir le match", a apprécié Corinne Diacre, interrogée en conférence de presse sur ce retour des supporters.

"Des problèmes de riche"

"Satisfaite" de la prestation de ses joueuses, même si elle aurait aimé un deuxième pour avoir "une fin de match moins stressante", la sélectionneuse tricolore a admis, dans des propos rapportés par L'Equipe, qu'elle allait "avoir des problèmes de riche", tant le réservoir de joueuses qu'elle peut avoir à sa disposition est important. Diacre a toutefois un regret : "Le problème est qu'on parle toujours des gens qui ne sont pas là et pas forcément de celles qui sont là et font le boulot." Car lors de l'annonce de sa liste pour ce match, elle avait dû justifier les absences de la Lyonnaise Amandine Henry ("une décision du moment, un sélection à un instant T") et de la Barcelonaise Kheira Hamraoui, qui a fait le triplé avec le Barça (Ligue des Champions-Championnat-Coupe de la Reine). "Je ne l'ai pas prise de toute la saison, ce n'est pas parce qu'elle a gagné trois titres que je vais forcément la prendre, expliquait-elle. Je n'ai pas de problème avec Kheira. C'est une décision uniquement sportive."

Quoi qu'il en soit, les résultats lui donnent raison. Après leur élimination face aux Américaines au Parc des Princes en quarts de finale de la Coupe du monde 2019 (1-2), les Tricolores ont enchaîné 16 matchs sans défaite (14 victoires et deux nuls), avant de s'incliner à nouveau contre les championnes du monde en avril (0-2). Elles ont donc depuis repris leur marche en avant, avec ce succès de prestige face aux Allemandes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.