Affaire Hamraoui : Ollé-Nicolle "instrumentalisé" ?

A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 12 décembre 2022 à 14h53

Didier Ollé-Nicolle, l'ancien entraîneur des féminines du PSG, estime avoir été "instrumentalisé" dans l'affaire de l'agression de Kheira Hamraoui, et explique pourquoi il était "impossible" de la faire jouer avec Aminata Diallo, soupçonnée d'être la commanditaire de cette agression.

Alors que l'affaire de l'agression contre Kheira Hamraoui, frappée à coups de barre de fer le 4 novembre 2021 à la sortie d'un dîner avec ses coéquipières parisiennes, n'a pas encore livré toutes ses vérités, Didier Ollé-Nicolle s'est de nouveau exprimé sur le sujet, en marge de la victoire 1-0 de son ancien club, le PSG, sur la pelouse de l'Olympique Lyonnais dimanche soir lors du choc de la 11e journée de D1 Arkema. Très amer, l'ex-coach du club de la capitale estime toujours avoir été "instrumentalisé" dans cette sombre affaire.

"Je sais qui m'a demandé de ne plus la faire jouer"

"À un moment donné, on m'a fait comprendre qu'il ne fallait plus que je fasse jouer Kheira, et j'ai continué à faire jouer Kheira. Si j'ai continué à la faire jouer, c'est parce que j'estimais que c'était normal, qu'elle le méritait, et je sais qui m'a demandé de ne plus la faire jouer. Cela aurait été plus simple si je n'avais pas fait jouer Kheira, ça aurait arrangé beaucoup de gens. Au mois de septembre quand la vérité a éclaté, ils ont été obligés de la réintégrer, ils ne pouvaient plus faire autrement", a-t-il confié à Canal+.

Blanchi après avoir été accusé d'agression sexuelle sur une des joueuses parisiennes, mineure au moment des faits, celui qui est retourné vivre à Clermont explique pourquoi il était "impossible" de faire jouer ensemble Hamraoui et Aminata Diallo, soupçonnée d'être la commanditaire de l'agression de sa coéquipière et mise en examen à la mi-septembre pour violences aggravées et association de malfaiteurs avant d'être remise en liberté quelques jours plus tard. "Le fil était coupé, l'une ressentait beaucoup trop de haine vis-à-vis de l'autre, je pense qu'à terme cela aurait été impossible de les faire jouer ensemble", estime-t-il ainsi. Diallo continue elle à clamer son innocence.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.