Italie : Conte enthousiaste et confiant

Italie : Conte enthousiaste et confiant©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 01 juillet 2021 à 17h42

Avant le quart de finale entre l'Italie et la Belgique, Antonio Conte évoque la Nazionale. Une équipe qui plait à l'ancien sélectionneur transalpin.



Après le Suisse-Espagne, prévu vendredi à 18 heures à Saint-Pétersbourg, le deuxième quart de finale du Championnat d'Europe opposera la Belgique à l'Italie, vendredi soir à 21 heures à Munich. LE choc de ces quarts de l'édition 2020 déplacée en 2021. Un peu une finale avant la lettre entre deux belles équipes qui peuvent prétendre aller au bout de la compétition.

L'Italie arrive sur la lancée de quatre victoires obtenues aux dépens de la Turquie (3-0), la Suisse (3-0) et le pays de Galles (1-0) en poules puis l'Autriche (2-1) en huitièmes de finale. Cette Nazionale plait à son ancien sélectionneur Antonio Conte, actuellement libre de tout contrat après son départ de l'Inter Milan. « Elle a trouvé un équilibre entre la phase offensive et la phase défensive, un jeu collectif, un esprit de corps. Ce n'est pas seulement un bon groupe, c'est une vraie équipe. Tu n'arrives pas par hasard à enchaîner 31 matches sans défaite », observe Conte dans L'Equipe, jeudi.

Conte sur l'Italie : « Ce n'est pas seulement un bon groupe, c'est une vraie équipe »

Cette formation italienne ressemble à celle qu'avait constitué Antonio Conte et qui avait atteint les quarts à l'Euro 2016. « C'est évident qu'il y a quelques analogies, mais le point commun le plus important, c'est que nous parlons de deux équipes avec leur équilibre et leur identité de jeu. Ensuite, tu peux jouer en 3-5-2 comme je le faisais, ou en 4-3-3 comme le fait Mancini, ou avec n'importe quel système. Cela dépend des caractéristiques et des qualités des joueurs à ta disposition. Mais ce qui est fondamental, c'est de toujours donner une idée, une physionomie, un ADN », explique le technicien transalpin.


« Réussir cela, pour un sélectionneur, ce n'est pas facile, parce que le temps à disposition pour travailler avec le groupe est très court. Et ce groupe change forcément, parce qu'il est affecté par les aléas du Championnat. Il faut exploiter chaque petit moment que tu as pour toi. Optimiser le temps. Moi, par exemple, au-delà du travail de terrain, j'utilisais beaucoup la vidéo, en sélection », poursuit Conte qui aime au sujet de cette Nazionale « le fait que ce soit une vraie équipe, son unité, sa compacité. L'équilibre entre l'attaque et la défense, le fait de lutter tous ensemble. »

Conte : « Je ne pense pas que la Belgique soit favorite sur l'Italie »

« Je ne pense pas que la Belgique soit favorite sur l'Italie. C'est un match équilibré. Cela dépendra de la détermination et de l'attention aux détails. Et, bien sûr, de la possibilité d'aligner, ou pas, la meilleure équipe », estime Conte à propos du quart de finale choc. « Un match peut basculer sur plein de facteurs, y compris la chance. Mais sur un tournoi entier, tu ne peux gagner que si tu as un équilibre entre les deux phases. Après, quand tu as des grands attaquants et que tu arrives en plus à bien t'organiser sans le ballon, tu pars avec de bonnes possibilités de victoire », relève Antonio Conte qui demeure un spectateur très attentif du football et du Championnat d'Europe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.