France-Autriche : Les réactions de la presse européenne

A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 18 juin 2024 à 15h59

Retrouvez les principales réactions des médias européens après la courte victoire des Bleus contre l'Autriche pour les débuts des Tricolores à l'Euro 2024.

Les Bleus ont débuté l'Euro allemand par un court succès contre l'Autriche lundi soir à Düsseldorf (1-0), sur un but contre son camp de Maximilian Wöber à la 38e minute de jeu. Mais les Tricolores ont perdu leur capitaine, Kylian Mbappé, victime d'une fracture du nez dans les derniers instants du temps réglementaire, et qui pourrait manquer le choc du groupe E contre les Pays-Bas vendredi. Pour le quotidien autrichien Kronen Zeitung, "l'équipe de France a transpiré en seconde période et était très heureuse du coup de sifflet final". Avant de regretter que la sélection entraînée par Ralf Rangnick n'ait pas pu ouvrir le score : "Si le score avait été de 1-0, nous aurions pu avoir la dynamique de notre côté, même s'il a manqué de bonnes courses tranchantes dans le dos de la défense française."

"Victoire sanglante"

Le journal allemand Bild revient sur "la victoire sanglante" de l'équipe de France, avec une photo de Mbappé avec son nez ensanglanté et explique que le malheureux Wöber a passé une nuit blanche après son but contre son camp, mais que personne ne lui en veut au sein de la sélection autrichienne. En Angleterre, la BBC évoque la soirée "contrastée" de Mbappé et insiste sur la performance majuscule du revenant N'Golo Kanté, logiquement élu homme du match. L'ancien milieu de terrain de Leicester et Chelsea a "remonté le temps", et "montré exactement pourquoi Didier Deschamps voulait tellement le prendre avec lui à l'Euro après deux ans d'exil." En Espagne, et en particulier à Madrid, c'est surtout le cas de Kylian Mbappé, nouvel attaquant du Real, qui inquiète, Marca évoquant "des débuts à l'hôpital" alors qu'AS titre "du sang, de la sueur et des larmes." Enfin, de l'autre côté des Alpes, la Gazzetta dello Sport parle de "trois points sans enthousiasme" pour des Bleus perfectibles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.