Ça passe pour l'Espagne face à la Croatie

Ça passe pour l'Espagne face à la Croatie©Media365

Rédaction Media365, publié le lundi 28 juin 2021 à 20h45

A l'issue d'un match absolument épique, l'Espagne se qualifie pour les quarts de finale du championnat d'Europe aux dépens de la Croatie en prolongation (3-5 ap).



Duel de haut vol entre la Croatie et l'Espagne en huitièmes de finale du championnat d'Europe, ce lundi. Un rendez-vous particulier pour Luka Modric. Le vétéran croate, qui évolue depuis plusieurs années au Real Madrid, a retrouvé plusieurs veilles connaissances dans le camp espagnol. Mais les projecteurs allaient vite se tourner vers Unai Simon. Le portier basque de la Roja s'est en effet rendu coupable d'un contre son camp à la 20eme minute, manquant son contrôle sur une passe longue de Pedri. Accablés par ce coup du sort, les Espagnols sont néanmoins revenus à la marque peu avant le repos grâce au Parisien Sarabia. Le milieu de terrain avait bien suivi la frappe de Gaya repoussée par Livakovic pour remettre les deux formations à égalité à la 38eme minute et ainsi effacer les doutes des siens et leur permettre de revenir aux vestiaires sans trop cogiter.

C'est grâce au tout premier but de Cesar Azpilicueta en sélection espagnole que la Roja allait prendre les devants. L'ancien Marseillais, monté aux avant-postes, propulsait le cuir au fond d'un coup de tête rageur. La Croatie poussait et, à 20 minutes de la fin, le latéral croate Joško Gvardiol allait faire briller Simon. Le portier ibérique allait profiter de la frappe du défenseur adverse pour retrouver un peu de confiance. C'est Ferran Torres qui allait porter le coup de grâce pour les Espagnols. Le joueur de Manchester City profitait d'une belle transversale signée Laporte pour passer le ballon entre les jambes du portier croate et permettre à l'Espagne de prendre le large.

3-1, puis 3-2, la Croatie réduisant le score en fin de rencontre suite à une action confuse et à un but de Budimir. Les dernières minutes étaient difficiles pour les Espagnols, et la Roja encaissait un troisième but dans le temps additionnel sur une tête croisée de Pasalic. En début de prolongation, Simon réalisait un exploit monumental devant Kramaric dans un match devenu fou. Tellement fou qu'Alvaro Morata donnait l'avantage aux Espagnols d'un but sensationnel. Le joueur de la Juve envoyait une mine dans la lucarne croate avant qu'Oyarzabal ne scelle le destin d'un match complètement fou en y allant de son but. 3-5, score final et ça passe difficilement pour la Roja. Place au duel des Bleus face à la Suisse désormais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.