Bleus : Les réactions après la défaite face à la Suisse

Bleus : Les réactions après la défaite face à la Suisse©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mardi 29 juin 2021 à 00h25

Retrouvez les réactions des Bleus à la suite de leur défaite face à la Suisse (3-3, 4-5 tab) en huitièmes de finale du championnat d'Europe.



Raphaël Varane (défenseur de l'équipe de France, TF1)
« C'est évidemment une énorme déception. Je pense qu'on a été à réaction. On a raté la première période. Il nous a manqué de tout. En seconde période, on a réussi à bien réagir et on laisse trop d'espaces. On a mal géré les temps forts et les temps faibles. La déception l'emporte. (...) On en a parlé dans le vestiaire. Il y avait énormément de frustration par rapport à ce qu'on voulait faire et ce qu'on était en train de faire. (...) Je pense qu'on a un bon groupe, une bonne mentalité. On va analyser, garder la tête haute. (...) Le championnat d'Europe s'arrête. Il n'y aura pas grand chose à dire (à chaud dans le vestiaires, ndlr). »

Hugo Lloris (gardien de l'équipe de France, TF1)
« C'est douloureux. Encore plus après une séance de tirs au but ou ça tient de la loterie. Le regret qu'on peut avoir, c'est en menant 3-1. On aurait du être capable de fermer la boutique. On ne peut pas nous reprocher le manque de générosité parce qu'on est allé au bout du bout. Mais à 3-1, on doit mieux gérer la fin du match. On ne va pas se chercher d'excuses. Quand on rentre sur le terrain on y va avec le mental, le physique. On ne peut pas parler de match raté. On est l'équipe de France championne du monde en titre. Forcement se faire éliminer en huitièmes de finale, ce n'est pas bon. Maintenant, il faudra digérer cette déception. C'est normal que quand les Suisses prennent l'avantage et en sentant que l'équipe ronronne un peu c'est normal de changer certains joueurs. Ces deux buts concédés dans le dernier quart d'heure nous font très mal. Même si, dans la prolongation, on fait des bonnes choses. On a puisé dans les ressources. Contre l'Allemagne; le Portugal, il a fallu batailler, batailler. On va digérer cette défaite et surtout le scénario du match. On est passé par tous les états en termes d'émotion. C'est le football. C'est comme ça qu'on l'aime. Quand ça ne se passe pas comme on le souhaite, ça fait mal. Il y a des grands champions et des futurs grands champions dans cette équipe. Il faudra se remettre au travail. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.