Supercoupe : Les clubs espagnols vont-ils prendre position en Arabie Saoudite ?

Supercoupe : Les clubs espagnols vont-ils prendre position en Arabie Saoudite ?©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 10 janvier 2022 à 11h13

Amnesty International a exhorté les quatre clubs espagnols qui disputent la Supercoupe en Arabie Saoudite, dont le Real et le Barça, à faire un geste symbolique pour les droits des femmes et des personnes LGBT+.



Deux ans après une première expérience à Djeddah, la Supercoupe d'Espagne, qui se dispute désormais sous la forme d'un Final Four, fait son retour en Arabie Saoudite. La capitale, Riyad, accueillera les deux demi-finales, le Clasico entre le FC Barcelone et le Real Madrid mercredi puis le match Atlético de Madrid-Athletic Bilbao du lendemain, ainsi que la finale, programmée dimanche prochain au stade international du Roi-Fahd. Un déplacement qui ne manque pas de faire polémique, notamment par rapport au droit des femmes et des personnes LGBT+ dans le pays.

Une lettre restée sans réponse

"La Fédération espagnole l'a présentée en 2019 comme « la Supercoupe de l'égalité » mais, deux ans plus tard, nous dénonçons la poursuite de graves violations des droits humains dans ce pays, en particulier envers les femmes et les personnes LGBT+", dénonce dans un communiqué Amnesty International, qui avait envoyé la semaine dernière une lettre restée sans réponse aux quatre clubs concernés. "Nous demandons à votre club d'honorer ses engagements et ses responsabilités en matière de droits de l'homme, pouvait-on lire dans cette lettre de l'organisation de défense des droits de l'homme. Votre club a la possibilité de profiter du tournoi pour rendre visibles les préoccupations relatives aux droits de l'homme en Arabie saoudite. Nous invitons votre capitaine à porter le brassard (violet, symbole du féminisme, ndlr) soit pendant les matchs, soit lors d'événements autour du tournoi tels que les conférences de presse, les séances d'entraînement et autres événements publics ainsi que les médias sociaux." Karim Benzema et les autres capitaines porteront-ils ces brassards en Arabie Saoudite ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.