Le but refusé de Qatar-Equateur fait parler

Le but refusé de Qatar-Equateur fait parler©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le dimanche 20 novembre 2022 à 20h34

Ce qu'on croyait être le premier but de cette Coupe du monde, refusé à l'Equatorien Enner Valencia contre le Qatar, a beaucoup fait réagir. Il s'agit en réalité d'un hors-jeu pour quelques petits centimètres.



Certains ont immédiatement crié au scandale. Dimanche, lors du match d'ouverture de la Coupe du monde entre le Qatar et l'Equateur, un but inscrit contre le pays organisateur après seulement trois minutes de jeu par l'Équatorien Enner Valencia, suite à une drôle de sortie du gardien qatarien Saad Al Sheeb, a été annulé après l'utilisation de la VAR, sans que personne ou presque ne comprenne vraiment pourquoi en temps réel. Mais on a fini par avoir l'explication.

Daniele Orsato, l'arbitre italien de cette première rencontre du Mondial, a en réalité sanctionné une position de hors-jeu de Michael Estrada, après la première tête équatorienne de cette action particulièrement confuse. Une position illicite, mais pour quelques centimètres seulement, puisque c'est uniquement son pied qui était hors-jeu. Un hors-jeu signalé de manière semi-automatisée, une première lors de cette Coupe du monde pas avare en innovations, pour le meilleur et pour le pire.

Shearer n'en revient pas

Il n'empêche que ce but annulé a été très commenté sur les réseaux sociaux mais aussi en direct à la télévision. En Angleterre, les anciens joueurs Alan Shearer et Gary Lineker n'ont pas compris pourquoi il avait été refusé. "Je vais avoir beaucoup d'hypertension artérielle ici la fin du mois si cela continue ainsi", a déclaré Shearer sur la BBC, qualifiant cette décision de "folle". "Et je ne pense pas qu'il y ait quelqu'un qui regarde ce match dans le monde et qui se dit qu'il y a hors-jeu." Pour Lineker, toujours sur la BBC, c'est "absurde" de refuser ce but. "Vraiment ? Est-ce à cela que sert la VAR ?"

Mais le match a évidemment continué et Valencia a fini par ouvrir le score quelques minutes plus tard, sur un penalty qu'il a lui-même obtenu face à Al Sheeb et transformé (1-0, 16e). Et c'est aussi lui qui a marqué le deuxième, s'offrant un doublé à la demi-heure de jeu (2-0, 31e). Un score qui ne bougera plus mais satisfait pleinement les Equatoriens, qui vont tenter de confirmer vendredi contre les Pays-Bas, alors que les Qatariens seront eux opposés au Sénégal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.