CM 2022 : Les Pays-Bas éliminés mardi soir ?

CM 2022 : Les Pays-Bas éliminés mardi soir ?©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 16 novembre 2021 à 10h59

Tout ou rien. Voilà ce qui attend les Pays-Bas mardi, pour clôturer les éliminatoires du Mondial 2022. Une victoire ou un nul, et les Néerlandais valideront leur billet pour le Qatar, alors qu'une défaite risquerait fort de les priver de barrages.



Alors que le Portugal et l'Italie ont tous les deux connu de sacrés contretemps, les deux grandes nations savaient au moins qu'elles ne risquaient pas l'élimination pure et simple de la Coupe du monde, avec la perspective de pouvoir se rattraper en barrages (ce qui arrivera donc en mars). Mais pour les Pays-Bas, c'est bien un match couperet qui se présente mardi soir face à la Norvège. Heureusement pour les Oranje, les visiteurs seront privés d'Erling Haaland, blessé, et seront donc loin d'être favoris. Mais comme on l'a encore vu lundi soir avec l'Italie en Irlande du Nord (0-0), la surprise est évidemment possible, surtout dans un contexte aussi tendu.

Van Dijk : "Je pensais que rien ne pourrait nous arriver"

Les Néerlandais vont faire face à une équation très simple : s'ils ne perdent pas, ils termineront premiers de leur groupe. S'ils s'inclinent, ils peuvent en revanche terminer troisièmes, doublés par la Norvège mais aussi la Turquie (tous les deux à deux points) si cette dernière s'impose sur le terrain d'un Monténégro plus faible et démobilisé. A part s'ils enregistrent un moins bon résultat que les Norvégiens à Rotterdam, ce qui n'est pas la cote la plus basse, les Turcs sont a minima certains des barrages, ce qui devrait leur enlever un certain stress.


"On a manqué une très grande opportunité, mais on est toujours dans la meilleure position", rappelle Louis van Gaal, alors que ses hommes ont été incroyablement rejoints de 0-2 à 2-2 samedi au Monténégro. Le sélectionneur admet tout de même que c'était "inexplicable". Virgil van Dijk est encore plus franc : "Je pensais que rien ne pourrait nous arriver, que la qualification était acquise. On doit aussi savoir défendre, on devait gagner ce match." Le rattrapage se doit d'être immédiat, même si un nul suffirait donc à nouveau au bonheur des Pays-Bas. Dernière précision d'importance : la rencontre sera à huis clos (à cause du retour des mesures Covid), ce qui ne sera pas forcément un mal pour ôter de la pression.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.