Bleus : Mbappé a (encore) le monde à ses pieds

Bleus : Mbappé a (encore) le monde à ses pieds
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 27 novembre 2022 à 09h49

Alors que l'avalanche de blessures, depuis de nombreuses semaines, faisait craindre le pire pour l'équipe de France, son joyau n°1 reste heureusement en pleine forme. Et ça se voit : Kylian Mbappé est le meilleur buteur du Mondial.


Kylian Mbappé, comme toujours ou presque, est là où il veut être : au sommet du monde du football. Même s'il faudra encore attendre trois semaines, espérons-le, pour un éventuel couronnement ultime, le champion du monde est pour le moment le joueur qui a le plus marqué ce début de Mondial. Après deux journées disputées pour la moitié des équipes, c'est à peu près incontestable. En Espagne, AS parle de "festival" et le juge "inarrêtable, colossal, donnant un incroyable sentiment de supériorité". Face à l'absence d'Erling Haaland, la Norvège n'étant pas qualifiée pour la Coupe du Monde, l'attaquant du Paris Saint-Germain ne se fait pas prier pour en profiter afin de frapper un grand coup. En Italie, La Gazzetta dello Sport le voit comme "l'âme des Bleus, cette fois il veut ramener le Ballon d'Or".


Bien sûr, le nom du successeur de Karim Benzema se joue déjà en très grande partie lors de ce mois de compétition au Qatar. Et le Madrilène, forfait de dernière minute, s'est forcément mis un immense handicap en vue d'un potentiel doublé, que ce soit face à un coéquipier français ou un autre... En Allemagne aussi, Der Spiegel qualifié Kylian Mbappé de tout simplement "insaisissable". Didier Deschamps, à l'issue de la victoire face au Danemark (2-1) marquée par le doublé de son joyau, ne disait pas autre chose : "J'ai déjà répété que c'était un joueur hors norme, il peut être décisif et faire des différences même quand les adversaires prennent des dispositions pour qu'il soit un peu maltraité... Il s'inscrit dans un collectif et fait beaucoup d'efforts. C'est un leader, une locomotive."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.