Argentine - De Paul : "On ne s'est pas laissés gagner par le doute"

Argentine - De Paul : "On ne s'est pas laissés gagner par le doute"©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 02 décembre 2022 à 16h48

En conférence de presse, à la veille du 8ème de finale entre l'Argentine et l'Australie (samedi, 20 heures), Rodrigo De Paul a affiché sa confiance. Le milieu de terrain a valorisé le visage démontré face au Mexique puis la Pologne après la défaite surprise concédée contre l'Arabie Saoudite.



L'Argentine s'est-elle retrouvée ? Qualifiée pour les 8èmes de finale du Mondial en tant que première du groupe C, l'Albiceleste s'est imposée sans trembler contre le futur adversaire des Bleus, la Pologne, mercredi (2-0). Après le démarrage catastrophique contre l'Arabie Saoudite (1-2), la formation entraînée par Lionel Scaloni a su se libérer - un peu - contre le Mexique (2-0) et abordera avec confiance son match à élimination directe contre les Socceroos, à en croire Rodrigo De Paul.

"On a montré notre caractère"

Lancée avant le Mondial sur une dynamique de 36 matchs consécutifs sans défaite - la dernière remontait à juillet 2019 face au Brésil - l'Argentine a vécu un choc important avec le revers contre l'Arabie Saoudite mais a su s'en remettre aux yeux du milieu de terrain de l'Atlético de Madrid. "On a montré notre caractère, quel type de groupe on est. On ne s'est pas laissés gagner par le doute. Au bout du compte, on a terminé premiers du groupe, on a montré comment on a réagi dans la difficulté", a-t-il estimé ce vendredi en conférence, dans des propos retranscrits par L'Equipe. Appelant ses coéquipiers à ne surtout pas "faire de fautes près de la surface de réparation", il a valorisé la capacité de l'Australie à faire la différence sur phases arrêtées.

Di Maria incertain pour le 8ème de finale

L'Argentine, pour cette rencontre couperet, pourrait devoir composer sans Angel Di Maria. Sorti au début de la seconde période face à la Pologne en raison d'une surcharge musculaire, celui qui totalise 127 sélections avec l'Albiceleste est incertain d'après Lionel Scaloni. "On va s'entraîner ce soir et ensuite on aura un panorama plus clair. Si Angel est bien, il jouera mais pour le moment je ne peux pas le dire", a confié le sélectionneur de l'Argentine, dans des propos retranscrits par L'Equipe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.