Versailles - Nice au Parc ?

Versailles - Nice au Parc ?©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 11 février 2022 à 12h12

La demi-finale de Coupe de France entre Versailles et Nice se jouera-t-elle dans un grand stade francilien ? L'enceinte du Paris Saint-Germain a clairement les faveurs du club des Yvelines, et surtout de ses joueurs.



Versailles, l'ultime surprise du dernier carré en Coupe de France, affrontera sa première équipe de Ligue 1 en recevant Nice dans un peu moins de trois semaines (le 2 ou le 3 mars). C'est le paradoxe assez rare de l'équipe des Yvelines, qui avait tout de même réalisé son véritable exploit en huitièmes de finale avec une qualification à Toulouse, leader de Ligue 2 (0-1). Il y a deux semaines, les Versaillais avaient dû se déplacer en Haute-Garonne alors qu'ils devaient accueillir, mais le match avait été inversé à cause d'un problème de luminosité du stade.

Arribart : "Les joueurs en rêveraient. On discute avec le PSG"

Un souci de roi, littéralement, puisqu'il est interdit de jouer en nocturne à cause d'une loi datant de Louis XIV, stipulant que toute source de lumière ne doit pas être visible de la chambre royale. Plus généralement, c'est surtout que toute construction haute d'un type grue ou projecteur est interdite dans un rayon de cinq kilomètres autour d'un site classé au patrimoine de l'UNESCO.

Sur les neuf matchs disputés depuis son entrée en lice au quatrième tour, le club de National 2 (leader de son groupe en championnat) n'a eu que deux autres rencontres à gérer face à une équipe de sa division : Poissy au huitième tour (1-0) et donc Bergerac mercredi en quarts, à Périgueux (1-1, tab : 4-5). Alors, où jouera Versailles pour recevoir Nice, son enceinte n'étant de toute façon pas aux normes pour organiser un tel match, même en journée ?


Les amateurs ont lancé un appel amical mais clair au PSG, par le biais de leur compte Twitter : "De la place au Parc début mars ? C'est pour des amis..." Jean-Luc Arribart, le consultant Canal+ qui est aussi directeur sportif du club, appuyait le lobbying (pour RMC Sport) : "On a jusqu'à lundi pour arrêter notre choix. Ce n'est pas si simple. On n'a pas envie d'inverser, comme les Niçois nous l'ont proposé (sourire). On veut faire plaisir à nos supporters, il y a Charléty, le Parc et le Stade de France. Les joueurs rêveraient de jouer au Parc. On discute avec le PSG pour voir s'ils sont d'accord, on imagine qu'ils réfléchissent et reviendront très vite vers nous."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.