Maroc : Avec Ziyech, Belhanda et Harit

Maroc : Avec Ziyech, Belhanda et Harit©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le lundi 12 septembre 2022 à 13h25

Hakim Ziyech figure bien dans la première sélection de Walid Regragui, nouveau coach du Maroc.



Walid Regragui fait ses premiers choix. Nommé sélectionneur du Maroc fin août, le successeur de Vahid Halilhodzic a communiqué lundi sa première liste, pour les matchs amicaux du mois face au Chili et au Paraguay en Espagne. Pour ces deux rencontres, le technicien franco-marocain a exaucé le vœu de nombreux supporters des Lions de l'Atlas en rappelant Hakim Ziyech, brouillé durablement avec son prédécesseur.

Utilisé avec parcimonie à Chelsea en ce début de saison, le milieu offensif suscite de grandes attentes, quinze mois après sa quarantième et dernière sélection, le 12 juin 2021 face au Burkina Faso (1-0), déjà en amical. Si Fayçal Fajr n'est pas convoqué, un autre retour est à relever dans ce compartiment du jeu, celui de Younès Belhanda (Adana Demirspor), absent depuis trois ans.

La Botola n'est pas oubliée

Rappelés en juin dernier, Noussair Mazraoui et Amine Harit sont toujours là, au contraire des défenseurs Nayef Aguerd et Adam Masina (blessés), sur une liste qui comprend tous les cadres habituels (Bounou, Hakimi, Saïss, Amrabat, En-Nesyri, Boufal). Sur les 27 joueurs de champ, trois représentent la Botola, le championnat local : les latéraux Hamza El Moussaoui (RS Berkane) et Yahia Attiat-Allah (Wydad Casablanca) et le milieu de terrain Yahya Jabrane (Wydad Casablanca), ainsi qu'Achraf Dari, transféré cet été à Brest en provenance du Wydad, alors coaché par... Walid Regragui.


Les supporters du Raja voisin se féliciteront de la présence du gardien numéro 2 Anas Zniti, ainsi que de celle de l'ex-chouchou maison Soufiane Rahimi. Tous ont une place à gagner pour le Mondial. Le compte à rebours a commencé, ainsi que l'a souligné avec humour le nouveau sélectionneur.

Le Maroc affronte le Chili, le 23 septembre à Barcelone, puis le Paraguay, le 27 à Séville.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.