La FIFA recale le Maroc pour Munir, le TAS va être saisi

La FIFA recale le Maroc pour Munir, le TAS va être saisi©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 09 octobre 2020 à 14h25

La FIFA a rejeté le changement de nationalité sportive de Munir El Haddadi, poussant la Fédération marocaine de football à saisir le TAS.

Munir El Haddadi va devoir encore patienter avant de pouvoir porter les couleurs du Maroc. Alors que le récent assouplissement de la règlementation sur les joueurs binationaux semblait taillé sur mesure pour l'ailier du FC Séville, la FIFA a de nouveau dit non. "La Commission du statut du joueur de la FIFA a rejeté la demande de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) concernant Munir El Haddadi de jouer en sélection marocaine suite au nouveau règlement de la FIFA adopté lors de sa dernière assemblée générale qui autorise les joueurs binationaux à changer de sélections, indique la FRMF dans un communiqué publié vendredi. Pour la Commission du statut du joueur, ce rejet dicté par l'une des clauses du nouveau statut concernant sa participation avec la catégorie des moins de 21 ans notamment lors de trois matchs avec la sélection espagnole U21 alors qu'il avait deux mois de plus."

L'instance fédérale marocaine s'estime fondée à contester cette interprétation et ne va pas en rester là. L'affaire va désormais être portée devant le TAS. "Cette décision n'est pas motivée par la participation de El Haddadi en sélection espagnole A. Après échanges entre la FRMF et la FIFA, la FRMF a décidé d'interjeter appel en recourant à la Procédure Arbitrale d'Appel au Tribunal Arbitral du Sport", ajoute la FRMF, qui confirme par ailleurs que la FIFA a en revanche approuvé les changements de nationalité sportive du Germano-Marocain Ayman Barkok et du Belgo-Marocain Samy Mmaee, eux aussi convoqués pour la première fois par Vahid Halilhodzic chez les Lions de l'Atlas, qui affrontent le Sénégal ce vendredi à Rabat en match amical de préparation.

Pour rappel, la FIFA avait voté le mois dernier un amendement permettant à un joueur de changer de sélection, à quatre conditions restrictives que Munir El Haddadi semblait remplir parfaitement : avoir joué moins de trois matchs avec sa première sélection ; être âgé de moins de 21 ans lors de ces premières apparitions internationales ; ne plus avoir été appelé en sélection depuis au moins trois ans ; ne pas avoir disputé de phase finale d'une Coupe du monde ou d'un tournoi continental (Euro, CAN, etc.) avec la sélection en question. Sur son compte Twitter, le principal intéressé s'affiche avec le maillot d'entraînement des Lions de l'Atlas. "Je n'abandonne pas et je continuerai à travailler pour porter ce maillot et représenter l'équipe nationale marocaine !", ecrit Munir. Le feuilleton n'en est donc pas à son dernier épisode.


Vos réactions doivent respecter nos CGU.