Fifagate : 16 mois de prison pour un ex-président de fédération

Fifagate : 16 mois de prison pour un ex-président de fédération©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 30 septembre 2022 à 13h08

Ancien président de la fédération salvadorienne, Reynaldo Vasquez a été condamné jeudi à New York à 16 mois de prison pour avoir accepté des pots-de-vin dans le cadre du scandale du « Fifagate ».



Patron de la fédération salvadorienne de football entre 2009 et 2011, Reynaldo Vasquez (66 ans), qui avait plaidé coupable en 2021, a été condamné jeudi à Brooklyn à 16 mois de prison pour son rôle dans le scandale dit du « Fifagate ». Arrêté par les autorités salvadoriennes en 2015 dans le cadre d'une opération internationale visant les dirigeants de la FIFA, il avait accepté, comme d'autres responsables du football salvadorien, des pots-de-vin d'un montant de 350 000 dollars de la part d'une société américaine pour la vente des droits de diffusion des matchs amicaux et qualificatifs pour la Coupe du monde 2018 de la sélection salvadorienne.

Il a "très honte"

"L'accusé et ses co-conspirateurs, motivés par la cupidité, se sont déshonorés en se remplissant les poches de centaines de milliers de dollars de pots-de-vin, aux dépens d'un beau sport, de la fédération salvadorienne de football et de la communauté qu'elle servait. Vasquez doit maintenant rendre des comptes, comme les nombreux autres responsables du football corrompus qui ont été exposés par l'enquête du gouvernement", a écrit le procureur new-yorkais Breon Peace dans un communiqué. En août 2021, Vasquez avait accepter de restituer 360 000 dollars au gouvernement. Et quelques mois plus tôt, il avait été extradé aux Etats-Unis, où il était recherché depuis 2015 pour violation de la loi RICO (Racketeer Influenced and Corrupt Organizations Act), qui définit le racket de manière très large et permet notamment de lutter contre le crime organisé. A l'audience, Vasquez a assuré qu'il avait "très honte" et de ce qu'il a fait. Après avoir déjà purgé une peine de prison au Salvador, il devrait toutefois être rapidement libéré. Suspendu à vie de toute activité liée au football par la FIFA en 2019, il avait été condamné en 2017 à huit années de prison au Salvador pour fraude sociale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.