Laurent Blanc au PSG : vers un licenciement record ?

Laurent Blanc au PSG : vers un licenciement record ?©Reuters
A lire aussi

6medias, publié le samedi 04 juin 2016 à 18h15

Arrivé en juin 2013 au Paris-Saint-Germain, Laurent Blanc est plus que jamais sur la sellette. Mais avec deux ans de contrat restant et un bilan national impressionnant, son licenciement pourrait couter une somme record au club de la capitale.

Lorsque Laurent Blanc débarque à Paris, après la fin de la saison 2012/2013, l'ancien sélectionneur de l'Équipe de France est presque un inconnu sur la scène internationale et fait figure de second choix.

Trois ans plus tard, son bilan est loin d'être ridicule, notamment à l'échelle nationale. Mais il ne suffit plus à Nasser Al-Khelaïfi, le président du club.
Vendredi 3 juin, dans un interview accordé au Parisien, le dirigeant sportif avait évoqué sa volonté de réaliser « de gros changements ». À travers cet entretien, Al-Khelaïfi semblait viser directement Laurent Blanc dont les choix tactiques ont beaucoup fait parler, et notamment ceux réalisés lors de la confrontation retour en Ligue des Champions face à Manchester City.
Seulement pour se séparer de son coach, le club parisien devra certainement mettre la main au portefeuille, et notamment pour des raisons contractuelles. Car le 11 février 2016, l'entraineur français avait prolongé pour deux années supplémentaires à la tête de l'équipe francilienne, en plus d'une revalorisation salariale qui portait son salaire à 700 000 euros mensuels et à 750 000 euros pour la dernière année du contrat, en 2017/2018.
Dès lors, rompre l'engagement entre les deux parties pourrait forcer le PSG à payer une partie, voire la totalité des salaires qu'aurait dû percevoir Laurent Blanc. Et même si les différents bonus inclus dans le contrat - telle qu'une prime de 3 millions d'euros accordée en cas de victoire finale en Ligue des Champions - ne seraient pas inclus dans cette somme, le montant de l'indemnité pourrait osciller entre 10 et 15 millions d'euros, explique le quotidien, ce qui en ferait le licenciement le plus coûteux jamais vu en Ligue 1, et l'un des plus onéreux de l'histoire du football mondial.
Pour éviter de débourser autant, le club parisien pourrait être forcé de trouver un accord à l'amiable avec le coach français, mais un tel arrangement devrait tout de même prendre en compte le palmarès de Blanc, auréolé d'une bonne dizaine de titres sur la scène nationale depuis son arrivée au club, et notamment de deux quadruplés consécutifs. Et le Cénévol pourrait même arguer de fait que sa destitution du poste d'entraineur lui causerait un préjudice conséquent, notamment en terme d'image.
Même si rien n'est pour l'instant acté, il se murmure en coulisses que le Paris-Saint-Germain sonderait déjà plusieurs remplaçants potentiels à Laurent Blanc, comme Unai Émery ou Diego Simeone, respectivement entraineurs l'Atletico Madrid et du FC Séville.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU