Eric Abidal : les terribles révélations sur sa greffe de foie

Eric Abidal : les terribles révélations sur sa greffe de foie©Panoramic

6Medias, publié le mercredi 04 juillet 2018 à 11h56

Selon les informations du site espagnol El Confidencial, des écoutes téléphoniques laisseraient penser que l'ancien président du Barça aurait acheté en 2012 illégalement un foie pour l'ancien international tricolore.

Des accusations graves planent sur Sandro Rosell, l'ancien président du Barça. Selon les informations du site espagnol El Confidencial, ce dernier aurait acheté en 2012 un foie illégalement pour Éric Abidal.

L'ancien international atteint d'une tumeur au foie avait dû subir une greffe. À l'époque, le donneur avait été présenté comme l'un de ses cousins, rappelle L'Équipe. Mais selon des écoutes téléphoniques dirigées par les autorités espagnoles, Sandro Rosell aurait admis "implicitement" au cours de quatre appels avoir "acheté un foie illégal". Lors d'un coup de ces coups de fil, l'ex-dirigeant du Barça aurait fait part à un proche de son mécontentement qu'Éric Abidal soutienne Josep Maria Bartomeu et non lui en vue des élections à la tête du club. "Il est contre nous alors que nous lui avons acheté illégalement un foie. Et on a raconté que c'était le foie de son cousin. On lui a payé deux ans de contrat", aurait lancé le proche en question à Sandro Rosell, qui a acquiescé.

L'ancien dirigeant du club catalan, aujourd'hui en détention provisoire pour blanchiment d'argent, risquerait gros si ces suspicions se révélaient exactes. Une enquête pour trafic d'organe a été ouverte par le tribunal de Barcelone. De son côté, dans un communiqué diffusé par la radio RAC1, la défense de Sandro Rosell a nié en bloc ces accusations et a souligné qu'il lui semblait "assez étrange de penser que vous pouvez acheter un foie illégalement et le transplanter dans un hôpital public".

Dans un communiqué publié sur son compte Twitter, le club catalan démenti "catégoriquement" les faits. "Le FC Barcelone nie catégoriquement toute irrégularité, comme cela a déjà été fait par l'intéressé et les responsables de l'Hôpital Clínic de Barcelone, devant les informations publiées aujourd'hui (ce mercredi) concernant la greffe subie par l'actuel secrétaire technique de la première équipe de football Éric Abidal". Le club indique également que le dossier a d'ailleurs été classé le 18 mai dernier. Eric Abidal par le biais de sa fondation a lui aussi nié "toutes irrégularités dans le traitement de sa maladie", comme relayé par Sport.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.