Chelsea : Un supporter condamné pour antisémitisme

Chelsea : Un supporter condamné pour antisémitisme©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le vendredi 05 novembre 2021 à 17h21

Pour avoir publié des tweets antisémites, un supporter de Chelsea a été condamné à de la prison ferme ce vendredi.



Les faits datent de septembre 2020 à février 2021. Un supporter de Chelsea, âgé de 21 ans, a publié via son compte Twitter des messages très clairement antisémites. Le jeune homme a publié la photo de rails menant les trains de déportés durant la seconde guerre mondiale en direction du camp de concentration nazi d'Auschwitz avec le commentaire suivant: "Les Spurs (de Tottenham, ndlr) sont sur la route d'Auschwitz".

Une autre publication, d'un mauvais goût toujours aussi prononcé, mettait en scène l'ancien ministre britannique de la santé, Matthew Hancock, micro à la main, prononçant les mêmes propos. L'auteur de ces publications a été dénoncé par un fan du club de West Bromwich Albion, engendrant une enquête du service de sécurité de Chelsea. Celle-ci a mené à son arrestation au mois de février dernier.

Huit semaines de prison ferme

Devant la cour, le supporter des Blues a plaidé coupable quant aux sept chefs d'accusation. Cependant, le procureur David Roberts ne lui en a pas tenu rigueur le mois dernier, argumentant que de tels propos prenaient une ampleur encore plus importante en raison de l'implantation du club londonien de Tottenham dans un quartier où a toujours résidé une forte communauté juive.

Bien qu'il manque de maturité car il vit toujours sous le toit de ses parents, qu'il éprouve de profonds remords d'après son avocate, et qu'il a supprimé son compte Twitter, ce supporter de Chelsea a été condamné ce vendredi à huit semaines de prison ferme. Selon le juge Michael Hamilton, une "détention immédiate" représentait l'unique alternative en raison des propos si "offensants et méprisables". Pour sa défense, ce Londonien travaillant dans la construction des routes avançait qu'il s'agissait de "plaisanteries entre amis".

Une mauvaise publicité dont se serait bien volontiers passé Chelsea. En 2015, des supporters des Blues s'étaient distingués dans le métro parisien en y interdisant l'accès à un homme de couleur. Les images avaient fait le tour du monde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.