Etats-Unis : Des sportifs en colère suite à l'annulation du droit à l'IVG

Etats-Unis : Des sportifs en colère suite à l'annulation du droit à l'IVG©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le samedi 25 juin 2022 à 16h20

Alors que la Cour suprême des Etats-Unis a révoqué le droit à l'avortement, de nombreux sportifs américains ont déjà fait part de leur colère contre cette décision qui fera date.



« C'est une triste journée pour les Etats-Unis. » En quelques mots, Billie Jean King ne pouvait sans doute pas mieux résumer la situation que traverse son pays depuis ce vendredi. En effet, alors que la Cour suprême américaine a annoncé l'annulation du droit constitutionnel à l'avortement, les Etats-Unis ont fait un gros pas en arrière par rapport au droit des femmes. Forcément, cette décision a provoqué de vives réactions et notamment une très grosse colère chez de nombreux sportifs américains. « Cette décision ne mettra pas fin à l'avortement. Ce à quoi elle mettra fin, c'est l'accès sûr et légal à cette procédure médicale vitale », a notamment rajouté l'ancienne star du tennis de la fin du 20eme siècle, via un message posté sur son compte Twitter. Egalement sur les réseaux sociaux, la gymnaste Simone Biles a aussi exprimé son indignation, tout comme certains syndicats sportifs (la WNBA notamment). Connue pour ses prises de position, Megan Rapinoe n'a pas manqué l'occasion de s'exprimer sur le sujet.

LeBron James et Kellett apportent leur soutien

« Il est difficile d'exprimer à quel point ce jour est triste pour moi, pour mes coéquipières, pour toutes les personnes que cela va affecter. Le droit à la liberté et à la poursuite du bonheur et de cette liberté est attaqué. Il y a une quantité infinie de raisons pour lesquelles une femme choisit de faire ce qu'elle fait de son corps et aucune de ces raisons ne regarde qui que ce soit d'autre », a notamment déclaré la joueuse américaine, lors d'une conférence de presse, alors que la Lyonnaise Lindsey Horan était également sous le choc. A l'image de LeBron James, Dalton Kellett a aussi dénoncé cette décision. « Si les rôles étaient inversés, cela ne ferait même pas l'objet d'une discussion. Nous ne renoncerions jamais au contrôle de notre corps, a expliqué le pilote d'IndyCar. Les femmes ne devraient pas avoir à renoncer au contrôle du leur. » Une chose est sure, cette annulation du droit à l'avortement n'a pas fini de faire beaucoup parler de l'autre côté de l'Atlantique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.