Paris-Roubaix : La triste dernière de Sagan

Paris-Roubaix : La triste dernière de Sagan©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 04 octobre 2021 à 15h57

Vainqueur de Paris-Roubaix en 2018, Peter Sagan, victime d'une chute dimanche et finalement 56e de cette édition 2021, est ensuite revenu sur cette dernière course avec la Bora-Hansgrohe, avant de rejoindre TotalEnergies.



Pour sa dernière course avec la Bora-Hansgrohe, Peter Sagan, lauréat en 2018, rêvait d'un deuxième titre dans l'Enfer du Nord dimanche. Mais il a dû se contenter d'une 56e place sur cette édition 2021 de Paris-Roubaix, à 12'24" du vainqueur, l'Italien Sonny Colbrelli (Bahreïn Victorious). Le Slovaque de 31 ans, qui évoluera la saison prochaine au sein de la formation française TotalEnergies, a été victime d'une lourde chute à 135 kilomètres de l'arrivée de cette reine des classiques disputée dans des conditions dantesques. Et il est ensuite revenu sur cet accident, et sur cette dernière avec la formation allemande, qu'il avait rejoint en 2017.

"D'habitude, Paris-Roubaix est déjà une course difficile, mais les conditions dangereuses d'aujourd'hui l'ont vraiment rendue extrême. C'était une course d'usure où la clé était de survivre jusqu'à la ligne d'arrivée. On savait que le positionnement serait primordial, et qu'il était extrêmement important d'être le plus prêt possible de la tête. On a tous travaillé dur pour y parvenir mais on a malheureusement été pris dans divers accidents. J'ai moi-même été impliqué dans l'un d'entre eux et j'ai heurté le sol assez fort, sur la partie droite de mon corps. Mais j'ai continué la course et j'ai tout donné pour réussir à franchir la ligne d'arrivée. C'était ma dernière course sous les couleurs de Bora-Hansgrohe et je voulais vraiment terminer avec le meilleur résultat possible après les cinq années que nous avons passées ensemble. Mais ce n'était pas le bon jour", peut-on lire dans un message publié sur le site de la Bora-Hansgrohe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.