Soudal-Quick Step : Nouvel épisode dans la guéguerre Lefevere-Alaphilippe

Soudal-Quick Step : Nouvel épisode dans la guéguerre Lefevere-Alaphilippe©panoramic, Media365

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le mardi 24 janvier 2023 à 17h44

Une fois de plus, le patron de l'équipe Soudal-Quick Step Patrick Lefevere s'en est pris à son coureur Julian Alaphilippe, qu'il accuse de se « cacher » derrière ses blessures, et affirme qu'il peut quitter l'équipe s'il le souhaite.


Julian Alaphilippe est sous contrat jusqu'à fin 2024 avec Soudal-Quick Step, mais pourra-t-il continuer encore deux saisons dans une telle ambiance ? Depuis quelques mois, le coureur français est pris en grippe par le patron de l'équipe belge, Patrick Lefevere, et les deux hommes multiplient les passes d'armes. La semaine passée, le champion du monde 2020 et 2021 avait confié dans L'Equipe qu'il n'avait pas de problèmes avec l'emblématique dirigeant belge, qui lui avait pourtant dit que s'il voulait changer d'équipe, il pouvait le faire. « Le fait de changer d'équipe n'est jamais venu sur la table lors de cette discussion. À chaque fois que j'ai eu des discussions avec lui, ça s'est bien passé. Jamais il ne m'a dit des choses pareilles en face. Pour être honnête, j'ai été un peu surpris de lire ça. S'il avait le moindre problème avec moi, je pense qu'il m'en aurait parlé en premier. Donc bon... Je ne m'en soucie pas du tout », avait confié Alaphilippe. Ce week-end, à l'occasion du salon du vélo Velofollies, à Courtrai, en Belgique Patrick Lefeveve a affirmé que le sujet de l'avenir du coureur de 30 ans avait bel et bien été évoqué : « Sa femme et son manager étaient présents. Je lui ai dit que je n'étais pas satisfait. Je comprends évidemment les chutes et les blessures mais il ne peut pas se cacher derrière. C'est la plus pure des vérités. Tout le monde sait que généralement je n'attaque pas mes coureurs blessés mais quand ça coûte des sous, je dois réagir. »

Alaphilippe cette semaine à Majorque

Julian Alaphilippe toucherait un salaire de 2,3 millions d'euros par saison. Il est vrai que la saison 2022 a été peu rentable pour l'équipe belge, avec seulement deux victoires du coureur français, dans des courses de seconde zone (une étape du Tour du Pays basque et une étape du Tour de Wallonie), bien loin de ses brillantes années précédentes. Mais on imagine mal le natif du Cher connaitre une saison 2023 pire que 2022. Dès cette semaine, on devrait en tout cas en savoir plus sur son état physique, puisqu'il sera à Majorque pour y disputer cinq courses d'un jour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.