Omloop Het Nieuwsblad : Impérial au sprint, Davide Ballerini signe son troisième succès de la saison

Omloop Het Nieuwsblad : Impérial au sprint, Davide Ballerini signe son troisième succès de la saison©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 27 février 2021 à 16h11

Bénéficiant du gros travail de son équipe, dont Julian Alaphilippe, Davide Ballerini a remporté sans coup férir l'Omloop Het Nieuwsblad devant Jake Stewart et Sep Vanmarcke.

Davide Ballerini est en grande forme en ce début de saison 2021. Le sprinteur italien de la formation Deceuninck-Quick Step est allé chercher sur l'Omloop Het Nieuwsblad sa troisième victoire depuis le début de l'année, faisant suite à ses succès sur deux étapes du Tour de La Provence, au terme d'un travail collectif de haute volée. Si les premiers kilomètres, au sortir de Gand, ont été calmes, un groupe de cinq coureurs dont le Français de la formation Arkéa-Samsic Matis Louvel et le champion d'Afrique du Sud Ryan Gibbons a vu le peloton lui donner un bon de sortie et une avance qui a très vite pris de grandes proportions, plus de huit minutes. Mais, en tête du peloton, la formation Deceuninck-Quick Step a sans cesse veillé à garder sous contrôle ce groupe de tête. A l'orée des 70 derniers kilomètres, plusieurs tentatives de nouvelle échappée ont secoué le peloton avec l'écart du quintette de tête qui a rapidement fondu.

Alaphilippe a joué sa carte à fond

D'abord rattrapée par un duo composé d'Olav Kooij et Johan Jacobs, l'échappée a vu son effort prendre fin à 40 kilomètres de l'arrivée, quand les principaux favoris ont fait la jonction. C'est dans les pentes du Berendries (900m à 6,6% de moyenne) que la course a changé de visage. Avec son maillot de champion du monde, Julian Alaphilippe a profité des pentes les plus raides de cette difficulté pour tenter sa chance en solitaire. Si Christophe Laporte a laissé faire, Thomas Pidcock a tenté de revenir mais sans y parvenir. Mais la chasse a fini par s'organiser derrière le Français et, après avoir passé le Mur de Grammont, le coureur de la formation Deceuninck-Quick Step a vu l'effort de l'équipe DSM payer avec un regroupement à l'entame des 20 derniers kilomètres. Ayant joué sa carte sans regrets, Julian Alaphilippe s'est alors mis au service de son équipe et notamment Davide Ballerini en assurant lui-même le tempo jusque dans le final et reprenant Gianni Moscon quand l'Italien de l'équipe Ineos Grenadiers a attaqué.

Ballerini a justifié la confiance de son équipe

La tension est montée dans les dix derniers kilomètres avec plusieurs équipes, dont Deceuninck-Quick Step et Ineos Grenadiers qui ont voulu mettre en place leur train. Arrivé à bout de forces, Julian Alaphilippe a coupé son effort dans les trois derniers kilomètres, laissant Michael Morkov et Florian Sénéchal emmener Davide Ballerini. Parmi les sprinteurs, Alexander Kristoff a été victime d'une crevaison à 1 500m de l'arrivée quand Andrea Pasqualon a été pris dans une chute avec notamment un de ses coéquipiers chez Intermarché-Wanty Gobert Matériaux. Mais il était dit que le travail collectif de l'équipe Deceuninck-Quick Step allait payer. Florian Sénéchal a emmené dans un fauteuil Davide Ballerini qui, après avoir démarré à 150m de la ligne d'arrivée, s'impose sans contestation. Malin dans son sprint, Jake Stewart prend la deuxième place pour l'équipe Groupama-FDJ devant Sep Vanmarcke, qui a joué des coudes avec Heinrich Haussler et Philippe Gilbert. N'ayant pas coupé son effort, Florian Sénéchal prend la septième place et termine premier Français.

CYCLISME - UCI WORLD TOUR / OMLOOP HET NIEUWSBLAD
Gand-Ninove (200,5km) - Samedi 27 février 2021
1- Davide Ballerini (ITA/Deceuninck-Quick Step) en 4h43'03''
2- Jake Stewart (GBR/Groupama-FDJ) mt
3- Sep Vanmarcke (BEL/Israel Start-Up Nation) mt
4- Heinrich Haussler (AUS/Bahrain Victorious) mt
5- Philippe Gilbert (BEL/Lotto-Soudal) mt
6- Alex Aranburu (ESP/Astana-Premier Tech) mt
7- Florian Sénéchal (FRA/Deceuninck-Quick Step) mt
8- Matteo Trentin (ITA/UAE Team Emirates) mt
9- Kevin Geniets (LUX/Groupama-FDJ) mt
10- Nils Politt (ALL/Bora-Hansgrohe) mt
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.