Deceuninck-Quick Step : Lefevere explique ce qui a coincé dans le dossier Sagan

Deceuninck-Quick Step : Lefevere explique ce qui a coincé dans le dossier Sagan©Media365

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 29 mai 2021 à 14h07

Deceuninck-Quick Step a lâché l'affaire pour Peter Sagan. Le manager général du Wolfpack, Patrick Lefevere, n'a pas accepté les conditions du Slovaque dont le contrat avec Bora-Hansgrohe se termine en fin de saison.




Mais où ira Peter Sagan l'année prochaine ? En fin de contrat à l'issue de l'exercice 2021 avec Bora-Hansgrohe, l'homme qui a rejoint les Champs-Élysées à sept reprises avec le maillot vert de meilleur sprinteur du Tour de France sur les épaules est dans le viseur de la formation tricolore Total Direct Energie. Une piste à surveiller pendant qu'une autre s'est considérablement refroidie, celle l'amenant chez Deceuninck-Quick Step. Patrick Lefevere l'a fait savoir dans les colonnes du quotidien belge Het Nieuwsblad. « Il semble qu'il ne roulera pas pour notre équipe l'année prochaine. J'étais intéressé, mais pas avec les conditions qui étaient sur la table », a-t-il débuté avant d'en dire plus sur ces fameuses conditions qui ont changé la donne. Accueillir l'homme de 31 ans dans l'équipe de Julian Alaphillipe revenait à accepter la venue d'onze autres personnes.

Une équipe complète avec Sagan

« Il a quatre coéquipiers réguliers avec Erik Baska, Maciej Bodnar, Daniel Oss et son frère Juraj Sagan. Il amène également deux mécaniciens, deux soignants, un directeur sportif, un attaché de presse et un responsable hospitalité. C'est génial que Sagan prenne autant soin de ses coéquipiers, mais j'avais l'impression d'avoir une équipe dans mon équipe. Ce n'est pas compatible avec la philosophie du Wolfpack. » Une condition que ne pouvait pas accepter le manager général de l'équipe belge. Et ce, bien que le clan de Sagan ait finalement proposé l'arrivée de "seulement" huit personnes en plus du triple champion du monde sur route. « Il veut avoir le plus d'habitués possible autour de lui. Dommage, mais malheureusement : notre coopération sera pour une autre vie. » Par ces mots, Patrick Lefevere a semble-t-il fermé le chapitre Peter Sagan. Sa priorité n'est pas d'engager de nouveaux coureurs mais gérer le dossier des prolongations de contrat. Il rapporte s'être entretenu avec Florian Sénéchal, Mattia Cattaneo et Fabio Jakobsen à ce sujet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.