NBA : Pas de "bulle" sanitaire pour les play-offs

NBA : Pas de "bulle" sanitaire pour les play-offs©Media365
A lire aussi

Romain Fiore, Media365, publié le mercredi 28 avril 2021 à 15h20

Une majorité des joueurs de NBA ont déjà reçu une dose du vaccin contre la Covid-19 et devraient échapper à une nouvelle « bulle sanitaire » comme à Orlando. Pendant ce temps-là, les Bucks vont proposer à leurs fans de se faire vacciner avant le match face aux Nets.


Lors d'une interview accordée au journal américain TIME, le commissionnaire de la NBA, Adam Silver, s'est confié à propos de multiples sujets, dont la pandémie qui a touché la Ligue américaine de basket et qui avait provoqué l'arrêt du championnat au mois de mars 2020. Un arrêt inédit pour l'une des Ligues les plus fructueuses au monde. Cette crise a poussé Adam Silver à créer une « bulle » sanitaire pour disputer les play-offs de la saison 2019-20. Il a d'ailleurs partagé la réussite de cette « bulle » mise en place à Orlando en Floride; qui aura vu les Lakers triompher du Heat de Miami et portés par un duo Anthony Davis - LeBron James. Il a d'ailleurs indiqué que les prochains play-offs, qui débuteront le 22 mai, devraient se dérouler normalement, avec des fans dans les tribunes et sans nécessité de créér une nouvelle « bulle » sanitaire. Le commissionnaire s'est montré confiant quant à la suite de la saison. « Je pense qu'il est très peu probable à ce stade que nous retournions à une bulle pour les play-offs ou les finales, a-t-il déclaré. Il n'y a probablement pas beaucoup d'organisations dans le monde qui font autant de tests que nous faisons sur un bassin de personnes. »

Une majorité de joueurs vaccinés

Adam Silver a d'ailleurs annoncé que 70% des joueurs de NBA avaient déjà reçu une dose de vaccin contre le virus et qu'il ne forçait personne à se faire vacciner. Cependant, un assouplissement des mesures sanitaires était possible pour les équipes ayant au moins 85% de joueurs et de membres du staff complètement vaccinés. Le successeur de David Stern souhaite un retour  progressif des fans dans les tribunes : « Nous avons des fans dans près de 90% de nos salles. Nous constatons que nos taux de cas ont considérablement baissé. [...] Nous avons donc de très bonnes données. Et les données suggèrent une réelle raison d'être optimiste. » Un retour au premier plan pour les supporters, comme lors du choc qui verra les Bucks accueillir Kevin Durant et ses Nets ce dimanche. En effet, les fans de Milwaukee éligibles de plus de 16 ans, résidents du Wisconsin, auront la possibilité de recevoir une première dose du vaccin Pfizer. La salle du Fiserv Forum, qui accueillera la rencontre face à Brooklyn, sera ouverte 1h30 avant et permettra aux locaux de se faire vacciner. Un coup marketing de la NBA qui incite ses fans à minimiser les risques, puisqu'un billet acheté = un vaccin offert. De telles campagnes encouragent à un retour presque à la normale dans les mois à venir, avec des jauges de spectateurs en pleine expansion.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.