WEC - 6H de Spa : Toyota s'impose devant Alpine et WRT

WEC - 6H de Spa : Toyota s'impose devant Alpine et WRT©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 07 mai 2022 à 21h29

Perturbées par la pluie et les sorties de piste ayant provoqué trois drapeaux rouges, les 6 Heures de Spa-Francorchamps ont vu la Toyota n°7 s'imposer devant l'Alpine et la LMP2 de l'écurie WRT.



Toyota a su passer entre les gouttes. La GR010 frappée du numéro 7 confiée à Mike Conway, Kamui Kobayashi et José Maria Lopez a remporté ce samedi les 6 Heures de Spa-Francorchamps, dernière répétition avant les 24 Heures du Mans. Mais rien n'a été simple pour l'écurie japonaise, ni pour le reste du paddock. Alors que la Glickenhaus numéro 708 a mené le début de course après avoir signé la pole position ce vendredi, les deux Toyota ont pris la mesure de l'Alpine numéro 36 au départ avant de faire preuve de patience. Au bout d'une dizaine de tours, le prototype américain a dû s'avouer vaincu. Toutefois, la direction de course a sorti le drapeau rouge une première fois quand l'Oreca 03 de l'écurie ARC Bratislava a été victime d'une sortie de route et a nécessité une longue intervention pour l'évacuer. Pendant la neutralisation, la pluie s'est invitée et s'est mise à tomber de plus en plus fort sur les Ardennes. La direction de course a finalement relancé l'épreuve mais, pour la Toyota n°8 de Sébastien Buemi, Brendon Hartley et Ryo Hirakawa, elle s'est terminée rapidement. Une panne du système hybride de la GR010 a forcé un arrêt en bord de piste et l'intervention des mécaniciens du constructeur japonais pour éviter les risques d'électrocution.

Toyota a su mieux finir

La pluie a alors redoublé d'intensité, transformant le circuit en patinoire et imposant la sortie du drapeau rouge une deuxième fois avant la fin de la deuxième heure de course. Une fois la météo devenu moins difficile, l'Oreca 07 de l'écurie WRT a réalisé un festival avec Robin Frijns. Le Néerlandais a pris l'avantage sur les Hypercar avant de s'envoler en tête de la course. Toutefois, peu après la mi-course, une sortie de piste de la LMP2 de l'écurie Inter Europol Compétition confiée à Alex Brundle a provoqué le troisième drapeau rouge, les rails de sécurité devant être réparés. Le drapeau vert est revenu à un peu plus de deux heures du terme de l'épreuve. Un temps suffisamment long pour permettre à la piste de sécher et à la Toyota n°7 de reprendre la main pour aller chercher la victoire devant l'Alpine à 27 secondes et la LMP2 de l'écurie WRT à un peu plus d'une minute. Après un début de course prometteur, Glickenhaus a été plombé par une erreur de communication et un arrêt supplémentaire qui a fait chuter la 007 LMH en neuvième position. En LMGTE Pro, l'écurie AF Corse s'impose avec Alessandro Pier Guidi et James Calado. Dans la catégorie LMGTE Am, la victoire revient à Christian Reid, Sebastian Priaulx et Harry Tincknell pour le Dempsey-Proton Racing.

ENDURANCE - WEC / 6 HEURES DE SPA-FRANCORCHAMPS
Classement final - Samedi 7 mai 2022
1- Toyota Gazoo Racing n°7 (Conway-Kobayashi-Lopez/GBR-JAP-ARG/Toyota GR010 Hybrid) 103 tours
2- Alpine ELF Team n°36 (Negrão-Lapierre-Vaxivière/BRE-FRA-FRA/Alpine A480-Gibson) à 27''473
3- WRT n°31 (Gelael-Frijns-Rast/INA-PBS-ALL/Oreca 07-Gibson) à 1'06''185 (1er LMP2)
4- Realteam by WRT n°41 (Andrade-Habsburg-Nato/POR-AUT-FRA/Oreca 07-Gibson) à 1'40''676
5- JOTA n°38 (Gonzalez-da Costa-Stevens/MEX-POR-GBR/Oreca 07-Gibson) à 1'48''571
...
11- AF Corse n°51 (Pier Guidi-Calado/ITA-GBR/Ferrari 488 GTE Evo) à 1 tour
...
21- Dempsey-Proton Racing n°77 (Ried-Priaulx-Tincknell/ALL-GBR-GBR/Porsche 911 RSR-19) à 4 tours
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.