Athlétisme : Fin de collaboration entre Wilhem Belocian et son entraîneur

Athlétisme : Fin de collaboration entre Wilhem Belocian et son entraîneur©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le jeudi 15 septembre 2022 à 08h10

Via les réseaux sociaux, Wilhem Belocian a confirmé la fin de sa collaboration avec son entraîneur Ketty Cham, démarrée en 2010.



C'est un choix fort que Wilhem Belocian a fait pour la suite de sa carrière. Alors que sa saison 2022 a été émaillée par les blessures, qui ne lui ont pas permis de prendre part aux championnats de France puis aux championnats du monde à Eugene et enfin aux championnats d'Europe organisés à Munich, l'athlète français a annoncé ce mercredi au travers d'une publication sur sa page Facebook la fin de sa collaboration longue de douze ans avec son entraîneur Ketty Cham. « Une femme du nom de Ketty Cham fait son grand retour en Guadeloupe pour se mettre au service de l'athlétisme antillo-guyanais, a déclaré Wilhem Belocian sur le réseau social. Merci à toi pour tout ce que tu m'as apporté durant notre collaboration, ta présence sans faille au point de mettre ta vie de côté. Ton coaching, ta personne. Tu es une femme extraordinaire, une technicienne, une passionnée. Quand tu te lances dans un projet tu t'investis à 100%. »

Belocian va s'entraîner dans l'Hexagone

Sous la férule de Ketty Cham, Wilhem Belocian est allé chercher le titre de champion du monde junior en 2014 à Eugene, battant alors le record du monde de la catégorie d'âge en 12''99. Son principal fait d'armes durant cette période restera sa médaille de bronze lors des championnats d'Europe organisés en 2016 à Amsterdam derrière son compatriote Dimitri Bascou et le Hongrois Balazs Baji. « Tu peux être fière de toi pour ce que tu as accomplie jusqu'ici. Tu es un modèle de persévérance dans la difficulté. J'ai beaucoup de chance d'avoir pu croiser ta route et d'avoir pu pratiquer l'athlétisme de haut niveau en Guadeloupe, a-t-il ajouté. Merci de m'avoir aidé et d'avoir été présente dans les bons comme dans les mauvais moments. Ton soutien inconditionnel a sans doute été une de mes plus grandes forces. » Alors qu'il était toujours basé en Guadeloupe, Wilhem Belocian confirme qu'il va mettre le cap sur la métropole pour « en vue d'un nouvel élan » mais également « la tête plein d'ambitions et les épaules solides ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.